L’air était saturé de peur - Le juif qui parlait yiddish à l'oreille d'un nazi (Broché)

  • Cherche-Midi (Le)

  • Paru le : 24/02/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Vivre dans la gueule du loup, façon Chaplin, telle fut l'aventure d'Henri Morez durant la Seconde Guerre mondiale.   De son vrai nom Hers Askenasi,... > Lire la suite
17,00 €
Neuf - Définitivement indisponible
  • ou
ou
Votre note
Vivre dans la gueule du loup, façon Chaplin, telle fut l'aventure d'Henri Morez durant la Seconde Guerre mondiale.   De son vrai nom Hers Askenasi, il fuit l'antisémitisme et quitta la Roumanie avec ses parents. Sa langue maternelle était le yiddish : il apprit le français et la solidarité à l'école, mais aussi la castagne. Le musée du Louvre visité chaque dimanche tissa la trame d'une vie conte de fée.
Apprenti tailleur pour aider sa famille, il fut exposé au Salon d'Automne à seulement 16 ans ! Repéré par le peintre Mané-Katz, son avenir avait les couleurs de la paix. La guerre trancha dans le vif. Les saynètes truculentes de la petite communauté juive de Montmartre s'évaporèrent. Gavroche d'adoption, Henri se réfugia en Normandie. Malgré les rafles, sa candeur, sa bravoure en firent un apprenti résistant.
Deux ans et deux mois de fuite le métamorphosèrent. Face aux frayeurs à répétition, il pratiqua le courage et l'ironie. Après le débarquement, ce qui le sauva des griffes des Allemands en pleine débâcle, ce fut d'oser parler à un haut gradé Nazi en… yiddish. Il suivit ensuite les troupes américaines et partit à vélo pour retrouver Paris libéré. Son récit est à couper le souffle ; écrit au présent pour restituer les situations cocasses, les émotions et les rebondissements, c'est l'histoire d'un anti-héros, héros malgré lui !
  • Date de parution : 24/02/2015
  • Editeur : Cherche-Midi (Le)
  • ISBN : 978-2-7491-3465-9
  • EAN : 9782749134659
  • Présentation : Broché
  • Poids : 0.403 Kg
  • Dimensions : 14,0 cm × 22,0 cm × 2,4 cm

Biographie de Henri Morez

Henri Morez, né en 1922, est connu pour ses dessins publiés dans Paris-Match, Stern, Punch, le Figaro Littéraire, Jour de France. On se souvient de ses 1000 dessins illustrant les 1000 mots d'un dictionnaire Larousse à l'usage des étrangers. Il a travaillé pour Dupuy, participé aux Dossiers de l'écran, reçu le prix de l'humour en 1954 - Robert Carrizet. Ami de Goscinny, Cabu, Sempé, il participe en octobre 2014 à l'hommage rendu à Jean Bosc à Strasbourg.
Ses toiles ont été exposées à la galerie Katia Granoff. Il a déjà publié, au cherche midi, Afourismes (2013).
Henri Morez - L’air était saturé de peur - Le juif qui parlait yiddish à l'oreille d'un nazi.
L?air était saturé de peur. Le juif qui...
17,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK