L'Afrique indienne - Les minorités d'origine indo-pakistanaise en Afrique orientale (Broché)

Michel Adam

Collectif

  • Karthala

  • Paru le : 01/12/2009
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Déjà soumise à l'influence arabe et persane, l'Afrique de l'Est se signale à l'attention des voyageurs par la présence d'importantes colonies d'origine... > Lire la suite
32,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 19 décembre et le 21 décembre
ou
Votre note
Déjà soumise à l'influence arabe et persane, l'Afrique de l'Est se signale à l'attention des voyageurs par la présence d'importantes colonies d'origine indo-pakistanaise. Attestée depuis plusieurs siècles, l'existence de ces diasporas témoigne du rayonnement de l'Inde à la périphérie de l'océan Indien. Toutefois, la plus grande partie des populations désignées localement sous le nom de Asian peoples est issue d'une immigration récente, résultant de l'élargissement de la sphère impériale britannique à la fin du siècle dernier. Originaires du nord-ouest de l'Inde et du sud-est du Pakistan, ces minorités se sont établies dans les métropoles urbaines ainsi que dans les agglomérations secondaires de l'Afrique orientale. Ayant rapidement assuré leur pro-motion sociale, elles exercent, à l'échelle locale, nationale et continentale, un rôle économique de premier plan. Leur grande diversité statutaire (survivance du système des castes) et religieuse (musulmans sunnites et chiites, hindous, jains, sikhs, chrétiens, etc.) est entretenue par des stratégies de spécialisation communautaire (commerce de détail et de gros, import-export, industrie, finance, etc.). La pratique persistante de l'endogamie religieuse contribue à les isoler de la population africaine et à faire naître à leur endroit des représentations globalisantes de caractère négatif et xénophobe. Ces réactions de rejet réactivent des sentiments d'appartenance supra-communautaire issus d'une histoire millénaire. Indo-africaines, car néanmoins devenues des composantes essentielles des sociétés est-africaines, mais fortement marquées par la dispersion cosmopolite (Moyen-Orient, Europe, Amérique), les diasporas d'origine indienne préfigurent, à l'heure de la mondialisation, de nouvelles identités politiques et culturelles marquées par la multiplicité des appartenances. A ce titre, elles méritent une étude monographique et comparative qui n'avait jamais été engagée en langue française. Produit d'une recherche conduite par un groupe d'ethnologues et de sociologues français et africains, le présent ouvrage éclaire le passé et le présent d'un ensemble de communautés expatriées complexe et multiforme, mal connu du public français et francophone en général.
  • Date de parution : 01/12/2009
  • Editeur : Karthala
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • ISBN : 978-2-8111-0273-9
  • EAN : 9782811102739
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 481 pages
  • Poids : 0.81 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Biographie de Michel Adam

Michel Adam est professeur émérite à l'université François Rabelais de Tours, anthropologue et africaniste. Ses travaux portent notamment sur le groupe gikuyu (Kenya central) et, de manière plus générale, sur les relations conflictuelles interethniques. Ses recherches l'ont conduit à de nombreux séjours au Kenya ainsi que dans plusieurs pays d'Afrique et d'Amérique.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Michel Adam - L'Afrique indienne - Les minorités d'origine indo-pakistanaise en Afrique orientale.
L'Afrique indienne. Les minorités d'origine indo-pakistanaise en Afrique...
32,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK