L'Afrique bascule vers l'avenir

Note moyenne 
Germaine Tillion - L'Afrique bascule vers l'avenir.
Dans ces pages, publiées en partie pendant la guerre d'Algérie par les Editions de Minuit, l'auteur analyse les problèmes d'un grand pays rural que... Lire la suite
13,20 € Neuf
Expédié sous 6 à 12 jours
Livré chez vous entre le 8 février et le 12 février
En librairie

Résumé

Dans ces pages, publiées en partie pendant la guerre d'Algérie par les Editions de Minuit, l'auteur analyse les problèmes d'un grand pays rural que sa démographie oblige à devenir citadin. Quarante-cinq ans plus tard, la population algérienne a triplé comme prévu... Ont triplé avec elle les problèmes impérieux qu'il lui faut résoudre pour survivre, mais tandis que le pétrole y enrichissait les riches, le Code de la famille y achevait la ruine des pauvres. Maintenant que le troisième millénaire est là avec ses mégapoles, il pose à toute l'Afrique des problèmes qui concernent l'humanité dans son ensemble : ils ne seront résolus que par une qualification individuelle de tous les humains des deux sexes.

Sommaire

  • L'ALGERIE EN 1954
    • Novembre 1954 : revoir l'Algérie après quatorze années d'éloignement
    • Décembre 1954 : remémoration de l'affrontement de Sétif, vieux alors de neuf ans
    • Un paysan aurésien de 1954 : Mohand-ou-si-Tayeb
    • Février 1955 : les besoins matériels de l'Algérie
    • 27 octobre 1955 : création du service des Centres Sociaux
  • L'ALGERIE EN 1956
    • Mes chers camarades
    • Au milieu du gué
    • L'accroissement brutal de la population
    • Deux types de natalité
    • L'enfant
    • Une école et un métier
    • Des femmes, traitées comme un animal domestique
    • Le courage des migrants
    • L'Afrique bascule vers l'avenir.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/06/1999
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-908527-37-5
  • EAN
    9782908527377
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    120 pages
  • Poids
    0.195 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 20,9 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Germaine Tillion

Germaine Tillion est directeur d'études honoraire à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. 1934-1940 : quatre missions scientifiques de l'international African Institute, puis du Centre National de la Recherche Scientifique qui vient d'être créé, lui permettront de partager la vie pendant des années des plus pauvres populations d'Algérie. Juin 1940 : retour en France, où elle prend immédiatement contact avec d'autres Français que révolte la capitulation : ainsi naîtra le réseau Musée de l'Homme, opérationnel dès le mois d'août. Les quatre organisateurs sont arrêtés : Boris Vildé en mars 1941 (fusillé) ; les colonels Hauet et Dutheil de la Rochère en juillet 1941 (morts en déportation) ; Germaine Tillion en août 1942 avec cinq " motifs " de condamnation à mort (déportée à Ravensbrück, avec le manuscrit de ses deux thèses qui ont disparu. Sa mère, déportée quatre mois plus tard, sera assassinée le 2 mars 1945)... Après la Libération, elle a déjà commencé à enquêter sur les crimes de guerre nazis et en 1951, elle fait partie du jury international d'anciens déportés européens qui, à Bruxelles, alerte l'opinion sur les camps soviétiques (initiative due à David Rousset). En 1954, elle lutte en Algérie contre la misère, la torture, le terrorisme, les condamnations à mort, la poursuite de la guerre... En 1959, membre du cabinet du ministre de l'Education nationale André Boulloche (ancien déporté), elle obtient du garde des Sceaux Edmond Michelet (également ancien déporté) que l'enseignement dans les prisons soit désormais du ressort de l'Instruction publique : dès lors on peut entrer illettré en prison et en sortir avec un diplôme.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

13,20 €