Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche

Note moyenne 
Martine Béland - Kulturkritik et philosophie thérapeutique chez le jeune Nietzsche.
Dans la Grèce ancienne, on considérait la philosophie comme un remède aux maux de l'âme, comme une thérapeutique permettant à l'individu d'atteindre... Lire la suite
31,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 27 janvier et le 28 janvier
En librairie

Résumé

Dans la Grèce ancienne, on considérait la philosophie comme un remède aux maux de l'âme, comme une thérapeutique permettant à l'individu d'atteindre l'indépendance et la tranquillité d'esprit par la connaissance de soi. Il n'est pas étonnant de retrouver des échos de cette pensée sous la plume du jeune philologue Friedrich Nietzsche. Dans ses premiers écrits, Nietzsche, alors professeur à l'Université de Bâle, donne à cette préoccupation thérapeutique la forme de la Kulturkritik : le philosophe est un médecin qui lutte contre la maladie de la civilisation, en s'en prenant à la fois aux causes et aux manifestations du mal.
Cette entreprise l'amène à critiquer les postures caractéristiques du moderne : l'optimisme théorique, l'esprit scientifique, le relativisme historique, l'esthétique de l'imitation, la dignité accordée au travail. Martine Béland retrace les formes de la Kulturkritik en la rattachant au projet philosophique de Nietzsche d'entre 1869 et 1876, une époque essentielle pour comprendre la genèse de la pensée nietzschéenne.

Sommaire

  • NIETZSCHE A BALE
    • Textes
    • Contexte
  • SYMPTOMATOLOGIE
    • Auscultation : le modèle de l'Antiquité grecque
    • Symptômes politiques : les mensonges de l'Etat
    • Symptômes pédagogiques : l'élargissement et la réduction de l'éducation
  • THERAPIE
    • Front philologique : les Grecs au secours de la Kultur
    • Front musical : détruire l'opéra
    • Front pédagogique : l'éducation populaire et la formation philosophique
  • COMMENT VIVRE EN PHILOSOPHIE
    • Retraits
    • Conflits

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/10/2012
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7606-2289-0
  • EAN
    9782760622890
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    405 pages
  • Poids
    0.53 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Martine Béland

Martine Béland est titulaire d'un doctorat en philosophie (EHESS, Paris). Elle est professeur au Département de philosophie du Collège Edouard-Montpetit (Longueuil) et chercheur associé au Centre canadien d'études allemandes et européennes (Université de Montréal).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

31,00 €