Justice de sûreté et gestion des risques - Approche pratique et réflexive

Note moyenne 
Amandine Morice et Nicolas d' Hervé - Justice de sûreté et gestion des risques - Approche pratique et réflexive.
Le 12 décembre 2005, la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté, chargée d'évaluer la dangerosité des condamnés en fin de peine, était... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 30 octobre et le 31 octobre
En librairie

Résumé

Le 12 décembre 2005, la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté, chargée d'évaluer la dangerosité des condamnés en fin de peine, était créée. La loi du 25 février 2008 créa quant à elle la rétention de sûreté et la surveillance de sûreté. Une nouvelle architecture juridique se met ainsi en place, avec comme pierre angulaire, le concept de dangerosité. D'une justice de responsabilité, nous passons, selon l'expression de Robert Badinter, à une justice de sûreté. La notion de risque vient quant à elle parasiter le fonctionnement de la justice pénale puisqu'il s'agira à la fois d'éviter le risque de récidive et le risque pour l'institution de ne pas prononcer l'une des multiples mesures de surveillance et de contrôle. La responsabilisation des acteurs est bien l'expression de l'influence néolibérale anglo-saxonne grandissante en Europe. Cet ouvrage pluridisciplinaire est une compilation de vingt-trois entretiens réalisés avec magistrats, avocats, psychiatres, membres de commissions pluridisciplinaires et syndicats. Les extraits sélectionnés et reconstruits sous forme de tables rondes virtuelles, permettent de comprendre comment les professionnels, dans la diversité de leurs fonctions, sont confrontés à ces nouvelles problématiques d'une justice de sûreté, symbole du nouveau paradigme de la société de sécurité.

Sommaire

    • La pertinence structurelle de la commission pluridisciplinaire des mesures de sûreté
    • L'appréciation pragmatique de la notion d'état dangereux
    • L'influence processuelle de l'avis de la commission suries juridictions d'application des peines
    • L'objectif de soin de la rétention de sûreté, second ou secondaire ?
    • Le poids des expertises de prédiction : entre faillibilité et surestimation des risques
    • Le développement d'une gestion différentielle des profils de risque
    • La place des criminels dans la société : de la technique juridique au débat sociétal
    • La rétention de sûreté, d'une justice de responsabilité vers une justice de sûreté ?
    • Penser les enjeux présents, ou comment éviter l'impasse ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/06/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-12559-9
  • EAN
    9782296125599
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    214 pages
  • Poids
    0.27 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Amandine Morice et Nicolas d'Hervé sont titulaires d'un diplôme de Master II en droit pénal et sciences criminelles de l'Université de droit et sciences politiques de Nantes.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €