Journal de bord d'un tournage inachevé - Grand Format

Note moyenne 
Elodie LéLU - Journal de bord d'un tournage inachevé.
24 janvier 2012 : le cinéaste grec Théo Angelopoulos est fauché par une moto sur le décor du tournage de son dernier film. Il y dénonçait les conséquences... Lire la suite
24,00 € Neuf
Expédié sous 9 à 14 jours
Livré chez vous entre le 9 décembre et le 14 décembre
En librairie

Résumé

24 janvier 2012 : le cinéaste grec Théo Angelopoulos est fauché par une moto sur le décor du tournage de son dernier film. Il y dénonçait les conséquences de la grave crise que traverse son pays. Ironie du sort, les ambulanciers censés venir le secourir sont tombés en panne, les restrictions budgétaires ne leur permettant plus d'entretenir leurs véhicules. Théo Angelopoulos a été tué par le sujet de son propre film : la crise.
Quarante photos prises lors du tournage, entraînent le lecteur dans l'ambiance des films de Théo Angelopoulos. Elodie Lélu, réalisatrice et amie de longue date du cinéaste, était présente le jour du drame. Elle avait suivi toute la préparation et le tournage du film. Dans un journal de bord inédit, elle nous fait partager, jour après jour, l'histoire de ce film. A travers le regard de la réalisatrice, on se retrouve immergé sur le plateau de tournage d'un des plus grands cinéastes européens qui se livre dans ses certitudes et dans ses doutes.
Avec pour décor principal une Grèce minée par les émeutes, Théo Angelopoulos tente malgré des conditions de production catastrophiques, de faire exister un film qui se révélera maudit. Sans doute flirtait-il trop dangereusement avec le réel ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/12/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-909417-24-0
  • EAN
    9782909417240
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    228 pages
  • Poids
    0.487 Kg
  • Dimensions
    16,5 cm × 26,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Elodie LéLU

Après des études théoriques en Histoire de l'Art à La Sorbonne puis un apprentissage pratique du cinéma à l'Insas à Bruxelles, Elodie Lélu a réalisé plusieurs documentaires et s'est récemment lancée dans la fiction. Elle a consacré dix années de sa vie à écrire sur les films de Théo Angelopoulos, publiant et donnant des conférences sur son travail. Son amitié avec le cinéaste, qui aura duré presque sept années, lui a permis d'avoir un accès plus direct et plus intime à son oeuvre.
Elle termine actuellement un documentaire sur le cinéaste sous forme d'une lettre filmée qu'elle lui adresse. Il sortira conjointement avec la publication du livre.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,00 €