Journal (1846-1883) - Carnets inédits (Broché)

  • Guibert (François-Xavier de)

  • Paru le : 18/06/2009
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Le comte de Chambord, petit-fils de Charles X, a été le dernier roi de France. Mais si le règne de Henri V n'a pas duré une semaine, en août 1830,... > Lire la suite
42,60 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 16 décembre et le 20 décembre
ou
ou
  • E-book À partir de 30,99 €
    • PDF 30,99 €
    • ePub 30,99 €
Votre note
Le comte de Chambord, petit-fils de Charles X, a été le dernier roi de France. Mais si le règne de Henri V n'a pas duré une semaine, en août 1830, son influence politique et morale a persisté jusqu'à sa mort, en 1883. Éternel exilé, depuis son château de Frohsdorf en Autriche, il n'a cessé d'incarner le recours à la royauté légitime. On pensait que son Journal intime, tenu quotidiennement et pendant près de quarante ans à partir de 1846, avait été détruit sur son ordre, après sa mort. Il n'en était rien ! Au terme d'une longue enquête, Philippe Delorme l'a heureusement exhumé des archives privées où il sommeillait depuis plus d'un siècle. La redécouverte de ce témoignage essentiel sur l'histoire du XIXe siècle, remarquablement décrypté et annoté, constitue un événement d'une importance majeure, indispensable pour mieux comprendre les origines de la France contemporaine et la naissance de la République. À travers ces carnets défilent tous les grands acteurs de l'époque, les guerres et les révolutions, le règne de Napoléon III et la Commune. En 1873, le comte de Chambord, par son intransigeance, manquera de peu une restauration qu'une majorité de Français semblaient appeler de leurs vœux. Ses refus et ses réticences s'expliquent à la lecture de son Journal. On y découvre également la vie quotidienne, les plaisirs et les voyages, les peines et les devoirs d'un prince persuadé d'incarner la France éternelle, et dont le seul espoir restera jusqu'à son dernier souffle de retrouver le trône de ses ancêtres.
  • JE PARS APRES LA MESSE POUR VENISE (1ER JANVIER 1846-7 JUILLET 1846)
  • JE PENSE SERIEUSEMENT A EPOUSER L'ARCHIDUCHESSE (8 JUILLET 1846-31 DECEMBRE 1847)
  • TOUT LE MONDE A DES COCARDES TRICOLORES (1ER JANVIER 1848-23 JUIN 1849)
  • NOUS ALLONS EN BATEAU CHASSER DES CHIENS DE MER (29 JUIN 1849-31 DECEMBRE 1849)
  • JE VAIS AU BANQUET DES OUVRIERS ; JE BOIS A LA FRANCE (13 JANVIER 1850- 31 DECEMBRE 1850)
  • MA TANTE COMMENCE DANS LA NUIT A ENTRER EN AGONIE ( 7 JANVIER 1851- 3 NOVEMBRE 1851)
  • IL FAUT AUPARAVANT QU'ILS RECONNAISSENT LE PRINCIPE (4 NOVEMBRE 1851-24 JANVIER 1854)
  • LA QUESTION REVOLUTIONNAIRE PRIME TOUTES LES AUTRES (25 JANVIER 1854-31 DECEMBRE 1854)
  • ON A LES YEUX FIXES SUR SEBASTOPOL (2 JANVIER 1855-30 DECEMBRE 1855)
  • LA CONFIANCE EN L'AVENIR MANQUE COMPLETEMENT (5 JANVIER 1856-22 DECEMBRE 1858)

Biographie de Henri Comte de Chambord

Historien spécialiste des dynasties royales et journaliste à Point de Vue, Philippe Delorme est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages consacrés aux princes et aux grands destins. Il est également le promoteur des recherches génétiques réalisées en 2000 sur le coeur de Louis XVII, qui ont eu un retentissement mondial.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Henri Comte de Chambord - Journal (1846-1883) - Carnets inédits.
Journal (1846-1883). Carnets inédits
42,60 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK