Joseph Lingay - Un personnage balzacien sous la Monarchie Constitutionnelle (1815-1848)

Note moyenne 
Michel Barak - Joseph Lingay - Un personnage balzacien sous la Monarchie Constitutionnelle (1815-1848).
Le héros de ce livre, secrétaire intime d'un préfet de province à la fin du 1er Empire, a été l'homme de tous les gouvernements de la monarchie... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

Le héros de ce livre, secrétaire intime d'un préfet de province à la fin du 1er Empire, a été l'homme de tous les gouvernements de la monarchie constitutionnelle (1815-1848). De par ses fonctions au centre du dispositif du pouvoir il connaît tous les secrets de la cuisine ministérielle et en use le cas échéant pour maintenir sa position. Il fuit et défait les rédactions des journaux de l'époque, fréquente les plus grands écrivains de Stendhal à Prosper Mérimée tout en émargeant aux fonds secrets du pouvoir. Sa vie dissolue n'a cessé de réjouir ses deux maîtres, il a de plus alimenté la galerie des personnages de la Comédie Humaine et a inspiré Honoré de Balzac. Il a fourni à celui-ci le modèle de son personnage Chardin des Lupeaux dans Les Employés et bien d'autres ouvrages.

Sommaire

    • Du Cabaret au Lycée Charlemagne
    • Besançon : un premier apprentissage
    • Le retour de l'île d'Elbe, l'affaire Ney
    • L'histoire de France devient romanesque
    • En route pour Paris
    • Puisque les nains sont à la mode : le Nain jaune juin saluant l'arrivée du Nain vert
    • Une expérience difficile
    • Une position stable, un cercle d'amis
    • 1818 : un seul patron
    • Le cercle des amis : de Mareste à Stendhal

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/05/2009
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-296-07411-8
  • EAN
    9782296074118
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    187 pages
  • Poids
    0.275 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Michel Barak

Michel Barak, historien, a mené une longue investigation pour mettre au jour la personnalité de Joseph Lingay, le " maisonnette " de Stendhal. Cet homme mystérieux est connu jusqu'alors de quelques balzaciens et stendhaliens - je pense à Anne-marie Meininger, Pierre Barberis, Victor Del Litto, Henri Martineau, Henri Guillemin, Hervé Robert, Claude Pichois, Roland Chollet, Maurice Agulhon (1) et ce diable d'Aragon qui en parle, en quelques notes érudites d'un ouvrage de critique littéraire. Ce prototype du " secrétaire intime " (cf Lucien Leuven), cet " inconnu de l'histoire " méritait bien d'apparaître enfin en pleine lumière, renseignant du coup le lecteur sur bien des intrigues dans les cuisines et la cuisine du pouvoir au XIXe siècle.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €