Jeu de masques - Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940) (Broché)

Jean-Philippe Baulieu, Andrea Oberhuber

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • PU Saint-Etienne

  • Paru le : 30/06/2011
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
27,00 €
Neuf - Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 5 juillet et le 10 juillet
ou
Votre note
Longtemps mal acceptées sur le terrain de la pensée et de la création littéraire ou artistique, les femmes ont eu souvent recours au travestissement de leur identité (anonymat, pseudonymie, ventriloquie). Si ces pratiques culturelles sont aujourd'hui reconnues, les manifestations textuelles de ce travestissement, c'est-à-dire l'ensemble des masques féminins qui se donnent à voir dans et par l'écriture, restent encore peu étudiées.
Dans une perspective essentiellement littéraire, les dix-neuf contributions qui forment le présent ouvrage cherchent à mettre en lumière, de la Renaissance jusqu'au modernisme, les postures ayant permis aux auteures d'investir des formes convenues, d'y moduler leur voix, au féminin ou au masculin - voire au neutre -, d'imaginer des identités "autres", voire plurielles. Elles mettent en évidence les enjeux identitaires, discursifs et scripturaires de cette entreprise, et tout un jeu complexe de renvois (auto)référentiels, qui masquent le visage autant qu'ils le révèlent.
Elles montrent que chaque époque semble avoir privilégié des artifices de mise en scène particuliers permettant à des femmes - et parfois à certains hommes - de se représenter en écrivaine. Grâce à des éclairages variés passant par l'histoire sociale, la rhétorique, les gender studies et l'analyse intermédiale, ce livre, en se penchant sur le façonnement des voix et des visages, des corps et des identités, pose les jalons d'une histoire du travestissement textuel au féminin.
  • POSTURES RHETORIQUES ET DISCOURS AUCTORIAL
    • Du masque au dévoilement : le mythe d'Agnocide comme légitimation de l'écriture féminine, de Catherine Des Roches (1578) à Gabriel-Henri Gaillard (1748)
    • Entre allégorie et auteur(e)s : le façonnement de voix féminines dans les apologies du sexe féminin au XVIe siècle
    • Echo et Narcisse : le travestissement textuel dans les Comptes amoureux (1540) par Jeanne Flore
  • EFFETS DE PSEUDONYMIE
    • Madame le vicomte : le journalisme de Delphine de Girardin
    • Masques en marche et en marge dans l'oeuvre narrative de George Sand
    • Le Théâtre scientifique de Juliette Figuier/Jean Mirval : rhétorique d'une "oeuvre masque" ? ; SE MASQUER, SE TRAVESTIR, S'ECRIRE
    • Troubles du genre chez Rachilde : la mascarade de sexes dans Monsieur Vénus et Madame Adonis
    • Les Hors nature de Rachilde ou comment s'inventer un sexe
    • Rachilde et le masque de l'antiféminisme
  • Date de parution : 30/06/2011
  • Editeur : PU Saint-Etienne
  • Collection : L'école du genre
  • ISBN : 978-2-86272-578-9
  • EAN : 9782862725789
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 282 pages
  • Poids : 0.485 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 1,7 cm

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Philippe Baulieu et Andrea Oberhuber - Jeu de masques - Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940).
Jeu de masques. Les femmes et le travestissement...
27,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter