Jean Genet, une passion méditerranéenne

Note moyenne 
Caroline Daviron - Jean Genet, une passion méditerranéenne.
La Méditerranée a toujours fasciné Jean Genet (1910-1986), l'un des plus grands écrivains du XXe siècle. Enfant abandonné, placé dans une famille... Lire la suite
24,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 novembre et le 27 novembre
En librairie

Résumé

La Méditerranée a toujours fasciné Jean Genet (1910-1986), l'un des plus grands écrivains du XXe siècle. Enfant abandonné, placé dans une famille du Morvan, il s'évade dans la littérature. Adolescent, enfermé dans la colonie pénitentiaire de Mettray, il s'enflamme en découvrant Villon, Verlaine, Proust... Il rêve de voyages. Dès qu'il le peut. l'adolescent sans mère fugue vers la mer... Nice, Marseille... puis s'engage dans l'armée pour fuir l'univers carcéral. Il découvre ainsi la Syrie, le Maroc... Déserteur, il parcourt l'Espagne. l'Italie... Séduit par les hommes et ces contrées, il n'aura de cesse d'y retourner. Voulant se faire entendre de Ronsard, Jean Genet, dans sa grande période de création littéraire, écrit ses plus belles pages en prison. Libéré grâce à Cocteau, Sartre, Beauvoir..., devenu célèbre, il parcourt inlassablement les rives méditerranéennes séjournant longtemps en Grèce dont la mythologie l'enchante. En 1968, il découvre la cause des Palestiniens qu'il défendra jusqu'à la mort. Il se sent comme eux, dans un exil sans fin, sans mère patrie. Longtemps dans le silence, à la fin de sa vie il se remet à écrire, au Maroc. terre qu'il aime. Il meurt à Paris, corrigeant son dernier chef-d'œuvre Un captif amoureux. Il est enterré au cimetière espagnol de Larache, au Maroc, sa tombe surplombe l'océan, à quelques kilomètres à vol d'oiseau, des côtes méditerranéennes. Il part, libre, vers la transparence qu'il voulait atteindre. Caroline Daviron nous fait découvrir un Jean Genet unique, amoureux de la Méditerranée, dans une quête infinie de la mer(e) symbolique et réelle.

Sommaire

  • L'ABANDON : " JE SUIS SEULE ABSOLUMENT SEULE "
  • LA LITTERATURE POUR S'EVADER
  • L'ECOLE D'ALEMBERT : PREMIERES FUGUES, L'APPEL VERS LA MEDITERRANEE
  • MONTMARTRE, " DEBILITE ET INSTABILITE MENTALE ", LA " PETITE ROQUETTE ", METTRAY, LE BAGNE D'ENFANTS
  • LA COLONIE PENITENTIAIRE DE METTRAY : UN BATEAU SANS MER(E)
  • ENGAGE DANS L'ARMEE : DECOUVERTE DE LA SYRIE PUIS DU MAROC
  • 1933-1934 : BARCELONE, LA CATALOGNE
  • 1934-1939 : PERIPLE A TRAVERS L'ESPAGNE PUIS L'EUROPE
  • 1939-1949 : PARIS, L'ECRITURE, LA CELEBRITE
  • BERNADINI, LUCIEN SENEMAUD ET JAVA : LA VIRILITE MEDITERRANEENNE

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/10/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-36243-002-2
  • EAN
    9782362430022
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    288 pages
  • Poids
    0.64 Kg
  • Dimensions
    14,2 cm × 22,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Caroline Daviron

Caroline Daviron, docteur ès Lettres, spécialiste de Jean Genet, est l'auteur de l'essai Elles, les femmes dans l'oeuvre de Jean Genet préfacé par l'écrivain américain Edmund White. Ce livre a été distingué par le Centre Méditerranéen de Littérature. Elle est également auteur dramatique, poète et photographe.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,00 €