Jaquet Droz

Harald Gottschalk

(Photographe)

,

Nicolas G. Hayek

(Préfacier)

Note moyenne 
Manuel Emch - Jaquet Droz.
En 1738, le maître horloger suisse Pierre Jaquet Droz ouvre son atelier à La Chaux-de-Fonds et marque l'histoire horlogère en créant ses montres musicales... Lire la suite
50,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

En 1738, le maître horloger suisse Pierre Jaquet Droz ouvre son atelier à La Chaux-de-Fonds et marque l'histoire horlogère en créant ses montres musicales richement émaillées et ses automates androïdes - très populaires dans les cours européennes de l'époque. Alliant désormais innovation du design et de la matière avec performance technologique, Jaquet Droz attire les collectionneurs du monde entier en quête de montres uniques. Demeurant fidèle à une tradition mécanique et à l'esprit d'invention de ses prédécesseurs, cette Maison a su conserver sa renommée d'antan tout en bénéficiant d'une reconnaissance de plus en plus assise dans l'univers horloger.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/01/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-7594-0108-6
  • EAN
    9782759401086
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    175 pages
  • Poids
    1.085 Kg
  • Dimensions
    19,0 cm × 28,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Manuel Emch

Formé à l'Art Center College of Design de La-Tour-de-Peilz (antenne suisse de l'école californienne de Pasadena), Manuel Emch travaille chez Sotheby's avant d'obtenir une licence en économie à l'école des Hautes Etudes Commerciales de Lausanne. Après avoir été conseiller en marketing, cet esthète doublé d'un homme d'affaires fasciné depuis toujours par le temps comme par ses mécaniques, s'oriente vers sa passion: l'horlogerie. De septembre 2001 à fin 2009, il assume le poste de président et directeur créatif de Montres Jaquet Droz, insufflant l'inspiration créatrice essentielle au renouveau de la marque. Photographe dont l'ouvre est très présente dans cet ouvrage, Harald Gottschalk croise le chemin de Robert Doisneau au fil de son premier parcours dans le théâtre et le cinéma à Paris. Avec lui, il retrouve la passion de son enfance: la photographie. En travaillant ensuite avec Keiichi Tahara, il développe sa maîtrise des multiples facettes de la lumière et enrichit son regard par la rencontre d'autres artistes prestigieux, tels que le peintre Robert Combas.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK