Interactions orales en contexte didactique - Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s')apprendre

Note moyenne 
Alain Rabatel - Interactions orales en contexte didactique - Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s')apprendre.
Le langage ne se limite pas à l'enregistrement d'une pensée qui se joue ailleurs et indépendamment de lui, mais, bien au contraire, il est ce qui rend... Lire la suite
23,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Le langage ne se limite pas à l'enregistrement d'une pensée qui se joue ailleurs et indépendamment de lui, mais, bien au contraire, il est ce qui rend possible cette activité. D'où l'importance de la réflexivité, appréhendée ici à travers l'analyse de paramètres linguistiques (énonciation, syntaxe, lexique) et de variables didactiques (étayage, construction de la tâche). Les articles portent pour l'essentiel sur des séquences orales où la parole est vécue comme une interaction censée produire des effets de toutes sortes, langagiers, gestuels, relationnels, cognitifs. La compréhension est analysée à travers des postures réflexives métalinguistiques, métadiscursives, métacognitives, considérées comme des moments de la co-construction des compétences langagières et des savoirs, mais aussi du savoir-vivre ensemble, à travers la gestion des dissensus. D'où le sous-titre Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s')apprendre : les échanges articulent réflexivité et interaction, comme l'indiquent les pronoms entre parenthèses, qui doivent se comprendre comme des pronoms réfléchis (je me parle, je me comprends, je m'apprends) et comme des pronoms réciproques (je te parle, je te comprends, je t'apprends). L'ouvrage s'adresse plus particulièrement aux enseignants chercheurs spécialistes des interactions et de didactique (du français langue maternelle, mais aussi du français langue étrangère), aux formateurs et aux formateurs de formateurs ainsi qu'aux étudiants des deuxième et troisième cycles en Sciences du Langage et en Sciences de l'Éducation.

Sommaire

    • Déséquilibres interactionnels et cognitifs, postures écnonciatives et co-construction des savoirs : co-énonciateurs, sur-énonciateurs et archi-énonciateurs
    • " Apprentissage " de l'oral en L1 et pratiques de classe : un débat en Cp/Ce1 ; analyse interactionnelle et énonciative d'un dispositif innovant, le " Petit Laboratoire "
    • Un oral au quotidien : narration et explication dans des conversations enfantines
    • Où est la pensée ? Dans la tête, dans les mots, entre les mots, dans leur circulation, entre nous, les mots et les choses ? L'exemple d'échanges maître-élèves et entre élèves dans une classe de CM1
    • Oralité et cadrage des activités en classe d'immersion ; une approche praxéologique
    • Interactions verbales et gestion d'une tâche scolaire entre pairs
    • Réalisations de l'accord dans un dialogue didactique : vers une typologie des prises de position de l'adulte
    • Articulation entre L1 et L2 dans la co-construction des savoirs langagiers en classe d'initiation à une langue étrangère
    • Grammaire de l'écrit vs grammaire de l'oral : le jeu des composantes micro- et macro-syntaxiques
    • Complexité syntaxique et difficulté de traitement : l'exemple de relatives
    • Genèse discursive, exploration paradigmique et associations lexicales
    • Kinésie et variation : comment les enfants bougent au fil des discours
    • Intonation et regard dans la structuration du dialogue oral en français
    • Les indices posturo-mimo-gestuels de la parole et leur interaction ave l'intonation

Caractéristiques

  • Date de parution
    11/03/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7297-0740-9
  • EAN
    9782729707408
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    370 pages
  • Poids
    0.565 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Alain Rabatel

Alain Rabatel est Professeur des Universités en Sciences du Langage à l'IUFM de Lyon, co-responsable avec Robert Bouchard du séminaire " enseigner l'oral " (IUFM de Lyon, ICAR, Université Lumière-Lyon 2) en partenariat avec le groupe de recherches " Oral 2 " de l'INRP Tout en poursuivant ses travaux énonciatifs sur le point de vue et sur les discours rapportés, il travaille, dans le cadre du Laboratoire Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations (ICAR, UMR CNRS 5191), à une analyse énonciative des processus interactionnels et cognitifs.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Interactions orales en contexte didactique - Mieux (se) comprendre pour mieux (se) parler et pour mieux (s')apprendre est également présent dans les rayons