Gouverner par les fakes news - Grand Format

Note moyenne 
Quels sont les faits qui permettent d'affirmer que l'Etat islamique cherche à créer une guerre civile en France ; que le président syrien Bachar al-Assad... Lire la suite
24,90 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 24 octobre
En librairie

Résumé

Quels sont les faits qui permettent d'affirmer que l'Etat islamique cherche à créer une guerre civile en France ; que le président syrien Bachar al-Assad a utilisé des armes chimiques ; que Vladimir Poutine tente de déstabiliser nos démocraties ; que le terrorisme a frappé la France, non pas pour ce qu'elle fait, mais pour ce qu'elle est ; que le génocide au Darfour a fait 400 000 victimes ? ... Littéralement aucun, mais ces affirmations suffisent à asseoir la politique étrangère des pays occidentaux.
L'auteur, ex-agent du service de renseignement stratégique suisse, passe ainsi en revue les principaux conflits contemporains, que les pays occidentaux ont géré à coups de fake news, ces trente dernières années.

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/08/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-315-00956-5
  • EAN
    9782315009565
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    398 pages
  • Poids
    0.56 Kg
  • Dimensions
    16,1 cm × 24,0 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Cet ouvrage écrit par un ex-agent des renseignements stratégique suisse et Onusien, passe en revue la plupart des conflits contemporains dans lesquels les pays occidentaux ont gouverné par les fakes news. Quels sont les faits qui permettent d'affirmer que l'Etat Islamique cherche à créer une guerre civile en France ; que l'invasion soviétique de l'Afghanistan a conduit à la création d'Al Qaïda ; que le Président syrien Bachar al-Assad est illégitime.
Que Vladimir Poutine est obsédé par les ingérences dans nos démocraties. Que le terrorisme a frappé la France non pas pour ce qu'elle fait mais ce qu'elle est. Que le génocide au Darfour a fait 300 000 victimes... Littéralement aucun mais cela suffit à asseoir la politique étrangère des pays occidentaux. La politique étrangère semble échapper à toute rationalité. On s'y engage dans des conflits sans objectifs précis, détruisant des sociétés durablement sans raisons claires.
De l'Afghanistan au Mali, nos stratégies ne sont qu'une suite erratique d'actions tactiques, on cherche des solutions à nos perceptions, et non à la réalité du terrain. On manifeste pour des migrants, mais pas contre les frappes occidentales qui les poussent sur les chemins de l'exil. Des millions de personnes sont descendues dans les rues pour manifester leur colère face au terrorisme, mais combien ont manifesté avant que des frappes provoquent ces violences, alors que l'on en connaissait les conséquences ? La cause de ces dysfonctionnements est une information le plus souvent délibérément tronquée pour protéger des décisions mal réfléchies, guidées par l'ambition et des visions de court terme.
Ce que nous tenons pour des certitudes ne sont souvent que des trompe-l'oeil grossiers.

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Baud

Jacques Baud, colonel, expert en armes chimiques et nucléaires, formé au contre-terrorisme et à la contre-guérilla, a conçu le Centre international de déminage humanitaire de Genève (GICHD) et son Système de gestion de l'information sur l'action contre les mines (IMSMA). Au service des Nations unies, il a été chef de la doctrine des Opérations de maintien de la paix à New York, et engagé en Afrique.
A l'Otan, il a dirigé la lutte contre la prolifération des armes légères. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le renseignement, la guerre asymétrique et le terrorisme.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
24,90 €