Globalia - Poche

Note moyenne 
10 notes -  Donner le premier avis
Jean-Christophe Rufin - Globalia.
La démocratie dans Globalia est universelle et parfaite, tous les citoyens ont droit au " minimum prospérité " à vie, la liberté d'expression est... Lire la suite
9,50 € Neuf
  • Poche
    • Globalia
      Paru le : 02/06/2005
      En stock
      9,50 €
  • Grand format
    • Globalia
      Paru le : 30/12/2003
      Expédié sous 3 à 6 jours
      22,50 €
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 21 septembre
En librairie

Résumé

La démocratie dans Globalia est universelle et parfaite, tous les citoyens ont droit au " minimum prospérité " à vie, la liberté d'expression est totale, et la température idéale. Les Globaliens jouissent d'un éternel présent et d'une jeunesse éternelle. Évitez cependant d'en sortir car les non-zones pullulent de terroristes et de mafieux. Évitez aussi d'être, comme Baïkal, atteint d'une funeste " pathologie de la liberté ", vous deviendriez vite l'ennemi public numéro un pour servir les objectifs d'une oligarchie vieillissante dont l'une des devises est : " Un bon ennemi est la clef d'une société équilibrée. " Un grand roman d'aventures et d'amour où Rufin, tout en s'interrogeant sur le sens d'une démocratie poussée aux limites de ses dangers et de la mondialisation, évoque la rencontre entre les civilisations et les malentendus, les espoirs et les violences qui en découlent.

Caractéristiques

  • Date de parution
    02/06/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-07-030918-5
  • EAN
    9782070309184
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    498 pages
  • Poids
    0.26 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

La démocratie dans Globalia est universelle et parfaite, tous les citoyens ont droit au "minimum prospérité" à vie, la liberté d'expression est totale, et la température idéale. Les Globaliens jouissent d'un éternel présent et d'une jeunesse éternelle. Evitez cependant d'en sortir car les non-zones pullulent de terroristes et de mafieux. Evitez aussi d'être, comme Baïkal, atteint d'une funeste "pathologie de la liberté" , vous deviendriez vite l'ennemi public numéro un pour servir les objectifs d'une oligarchie vieillissante dont l'une des devises est : "Un bon ennemi est la clef d'une société équilibrée".
Un grand roman d'aventures et d'amour où Rufin, tout en s'interrogeant sur le sens d'une démocratie poussée aux limites de ses dangers et de la mondialisation, évoque la rencontre entre les civilisations et les malentendus, les espoirs et les violences qui en découlent.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,50 €