Gîtes - Poche

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
Julio Cortázar - Gîtes.
Rien n’est simple: toute réalité a son ombre, son double, son hydre. Moins mythiques, les bêtes mystérieuses qui hantent les nouvelles de Cortázar... Lire la suite
9,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Rien n’est simple: toute réalité a son ombre, son double, son hydre. Moins mythiques, les bêtes mystérieuses qui hantent les nouvelles de Cortázar n’en sont pas moins terribles. Un homme a la nausée : il vomit des petits lapins qui deviennent envahissants au point de le pousser au suicide. Une femme vêtue de rouge se mue en panthère sanguinaire, entraîne une salle de concert dans sa folie et mène une véritable danse des ménades.
Un banal pull-over de laine bleue devient une pieuvre redoutable. Dans une ferme isolée, un tigre rôde, image du désir et instrument mortel du désir de la vengeance d’une petite fille. Telles sont quelques-unes des figures du redoutable bestiaire intérieur que Julio Cortázar déploie devant nous avec la minutie attentive du naturaliste et le génie du poète. Comme dans Marelle, l’auteur avance sans défaillance sur l’étroit sentier ou le réel et l’imaginaire se confondent et rend magistralement à une vie extérieure, concrète, les créatures les plus fantastiques.
Traduit de l’espagnol par Laure Guille-Bataillon

Caractéristiques

  • Date de parution
    23/05/2012
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-013790-9
  • EAN
    9782070137909
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    270 pages
  • Poids
    0.276 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 19,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

Avis clients

L'éditeur en parle

Rien n'est simple : toute réalité a son ombre, son double, son hydre. Moins mythiques, les bêtes mystérieuses qui hantent les nouvelles de Cortázar n'en sont pas moins terribles...

À propos de l'auteur

Biographie de Julio Cortázar

Fils d’un consul argentin en Belgique, Julio Cortázar (1914- 1984) a passé son enfance et son adolescence à Buenos Aires, en Argentine. Ses premiers écrits sont dans la tradition de Jorge Luis Borges, même si le fantastique y est plus inquiétant, comme dans Bestiaire (1951). Exilé politique en 1951, il s’installe à Paris où il travaille comme enseignant, puis traducteur à l’Unesco, prenant la nationalité française en 1981.
Il prend part au combat politique en signant de nombreux articles sur le Salvador et le Nicaragua. Son talent de conteur fait de lui un maître de la nouvelle : Fin d’un jeu (1956), Les armes secrètes (1958), Tous les feux le feu (1966). Entre rêve et réel, Cortázar expérimente des combinatoires narratives : Marelle (1963) est construit selon les règles de ce jeu. En 1974, il reçoit le prix Médicis pour le Livre de Manuel.
L’essentiel de son oeuvre est disponible aux Editions Gallimard.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,50 €