Faire des sciences sociales - Comparer (Relié)

  • EHESS

  • Paru le : 02/11/2012
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Que signifie l'acte de comparer pour les sciences sociales ? Dans ce volume, la démarche comparative est vue comme un éloge de la pluralité: aucune... > Lire la suite
15,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 23 janvier et le 25 janvier
ou
ou
Votre note
Que signifie l'acte de comparer pour les sciences sociales ? Dans ce volume, la démarche comparative est vue comme un éloge de la pluralité: aucune science sociale ne peut se borner à l'étude d'un seul cas. Dès lors, chaque nouveau savoir, chaque nouvel échange entre disciplines se trouvent confrontés aux fausses évidences de leur irréflexion. On tend à décréter le comparable, à stipuler l'incomparable.
Comparer en sciences sociales, c'est répondre aux défis du découpage et de l'asymétrie des objets. C'est également forger les outils d'une méthode qui s'ajuste à des écarts. Cet ouvrage reflète les approches très différenciées dans lesquelles s'inscrit la comparaison. Pour les uns, celle-ci est une ressource de l'analyse; pour les autres, elle constitue la matière d'un programme de recherche. Pour tous, l'acte de comparer pose le cadre théorique de leur réflexivité scientifique.
Il définit aussi l'horizon d'un langage commun. Il désigne enfin l'objet observé: des sociétés composées d'acteurs qui ne cessent de qualifier leur situation par comparaison.
  • CRITIQUER
    • Penser autrement
    • Montrer l'erreur
    • Provoquer le débat public
    • Clarifier ses pratiques
  • COMPARER
    • L'esprit comparatiste
    • L'outillage comparatiste
    • L'acte comparatiste
  • GENERALISER
    • Du singulier comme général
    • Horizons d'universalité
    • Généralisation et historicités
  • Date de parution : 02/11/2012
  • Editeur : EHESS
  • Collection : Cas de figure
  • ISBN : 978-2-7132-2362-4
  • EAN : 9782713223624
  • Présentation : Relié
  • Nb. de pages : 317 pages
  • Poids : 0.36 Kg
  • Dimensions : 12,0 cm × 20,0 cm × 2,1 cm
Olivier Remaud, membre du Centre d'études sociologiques et politiques Raymond-Aron, est philosophe. Ses travaux portent sur la philosophie des croyances sociales, les épistémologies de l'histoire, les théories politiques de la culture et les cosmopolitismes critiques. Parmi ses publications: Michelet. La magistrature de l'histoire (AIichalon, 1998); La Boétie. Le Discours sur la servitude volontaire (co-éd., Vrin, 2002); Les archives de l'humanité.
Essai sur la philosophie de Vico (Seuil, 2004); avec Marie Vaille-Nikodimov et Pierre Girard, L'épreuve de la nouveauté (Laboratoire italien. Politique et société, ENS-LSH éditions, 6/2005); La nature et les Américains (La Vie des idées, La République des idées/ Seuil, 2006); avec Chryssanthi Avlami, Civilisations. Retour sur les mots et les nées (Revue de synthèse, Springer, 1/2008); avec Sorya Nour, War and Pence.
The Role of Science and Art (Duncker & Humblot, 2010). (Albin Michel, 2008). Isabelle Thireau est sociologue, spécialiste de la société chinoise au xi(' siècle. Elle appartient au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine. Elle a publié notamment, avec Hua Linshan, Enquête sociologique sur la Chine contemporaine, 1911-1949 (Puf, 1996); Disputes au village chinois. Formes du juste et recompositions locales des espaces normatifs (Editions de la MSH, 2001); Les ruses de la démocratie.
Protester en Chine contemporaine (Seuil, 2010).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Olivier Remaud et Jean-Frédéric Schaub - Faire des sciences sociales - Comparer.
Faire des sciences sociales. Comparer
15,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK