En attendant minuit - Poche

Note moyenne 
Tel un tocsin, vingt-deux heures sonnent au clocher de Costes-Blanc, village perdu de Corrèze, en ce mercredi de décembre 1916. A la ferme des Combettes,... Lire la suite
6,40 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 16 octobre
En librairie

Résumé

Tel un tocsin, vingt-deux heures sonnent au clocher de Costes-Blanc, village perdu de Corrèze, en ce mercredi de décembre 1916. A la ferme des Combettes, Marthe sait qu'il est inutile d'aller se coucher, que le sommeil ne la gagnera pas avant longtemps. Il se fera attendre, comme chaque soir depuis plus de deux ans, depuis que Jean Laval, son mari, est parti sur le front avec son régiment de Brive. Au même instant, grelottant de froid et de peur, au bout d'une tranchée boueuse, Jean surveille les lignes ennemies, à moins de trente mètres. La moindre inattention, la moindre somnolence seraient fatales. Tenir, jusqu'au prochain sifflement d'obus, dans la nuit striée de fusées éclairantes. Minute par minute, séparés par un abîme, cet homme et cette femme vivent une attente insupportable, victime d'une situation qui les dépasse, dans l'espoir que la tragédie les épargne.

Caractéristiques

  • Date de parution
    15/04/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-266-14016-7
  • EAN
    9782266140164
  • Format
    Poche
  • Nb. de pages
    226 pages
  • Poids
    0.145 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,6 cm × 1,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Claude Michelet

Claude Michelet est né en 1938, à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. En 1945, la famille vient s'installer à Paris pour suivre son père, Edmond Michelet, nommé ministre des Armées dans le gouvernement du général de Gaulle. S'étant destiné dès 14 ans au métier d'agriculteur, Claude Michelet s'installe dans une ferme en Corrèze, après avoir effectué son service militaire en Algérie. Eleveur le jour, il écrit la nuit. Il publie en 1965 un premier roman, La terre qui demeure, suivi de La grande Muraille et d'Une fois sept. Parallèlement, il collabore à Agri-Sept, hebdomadaire agricole. En 1975, J'ai choisi la terre, son plaidoyer en faveur du métier d'agriculteur, est un succès. La consécration a lieu avec le premier volume de la tétralogie retraçant l'histoire de la famille Vialhe, Des grives aux loups, qui fait l'objet d'une adaptation télévisuelle. Comme en témoignent ses romans ultérieurs, son goût pour la vie paysanne, qu'elle ait ses racines en France ou au Chili (Les promesses du ciel et de la terre, 1985-1988), est pour lui une source d'inspiration romanesque sans cesse renouvelée. Comptant parmi les fondateurs de l'école de Brive qui a réuni plusieurs écrivains autour d'un amour commun pour le terroir, Claude Michelet est aussi l'auteur du livre le plus lu dans le monde rural, Histoires des paysans de France (1996).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,40 €