Eloge du politique - Une introduction au XXIe siècle

Note moyenne 
Aux réponses traditionnelles relatives au sens de notre modernité - la mort de Dieu, la mort de l'homme - dont il réfute la pertinence, Vincent Peillon... Lire la suite
19,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 décembre et le 14 décembre
En librairie

Résumé

Aux réponses traditionnelles relatives au sens de notre modernité - la mort de Dieu, la mort de l'homme - dont il réfute la pertinence, Vincent Peillon substitue une autre piste de lecture. Ce qui se joue dans notre temps, c'est la mort du politique. Réduite à l'économie, à la morale ou à la seule communication, la politique n'est-elle pas elle-même devenue antipolitique " ? Mais qu'est-ce que le politique dont il s'agit ici ? Nos traditions démocratiques se sont construites autour d'une alliance entre philosophie et politique, un mode d'organisation de la Cité et un type de rationalité critique. Socrate apostrophant les puissants - hommes d'argent, de pouvoir ou de verbe - illustre le fondement de cette histoire. Celle-ci s'est déployée à travers l'humanisme civique de la Renaissance, les Lumières et la Révolution, la fondation de la troisième République, toujours dans la lutte et l'affrontement avec ceux qui veulent exercer le pouvoir, prétendent posséder la vérité et se prennent pour des dieux. Nourri d'une méditation continue des oeuvres des philosophes classiques et modernes, particulièrement de Merleau-Ponty, mais aussi d'une expérience d'homme politique, Vincent Peillon propose de renouer les liens du politique à l'action et à la vérité, de la philosophie à la Cité, qui seuls pourraient permettre, en un temps où la démocratie est fragilisée, un autre avenir que de ténèbres.

Sommaire

  • QU'EST CE QUE LES TENEBRES
    • Mort de dieu, fin de l'homme ou disparition du politique
  • ACTUALITE DE MERLEAU-PONTY
    • La guerre a-t-elle eu lieu, lorsque philosophie et politique sont laissées à leur misère
    • La mystification libérale ou "les illusions kantiennes de la démocratie"
    • La terreur communiste, une régression dans la pensée politique
  • LOGOS ET ARGON
    • Une sagesse pour notre temps
    • Les tâches nouvelles de la critique
    • Le Pouvoir des sans pouvoirs

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/01/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-02-104113-2
  • EAN
    9782021041132
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    211 pages
  • Poids
    0.295 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,5 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Vincent Peillon

Philosophe et homme politique, Vincent Peillon est notamment l'auteur de livres sur Merleau-Ponty (1994, 2004, 2008), Jean Jaurès (2000) et Pierre Leroux (2003). Il a publié au Seuil "La Révolution française n'est pas terminée" (2008) et "Une religion pour la République. La foi laïque de Ferdinand Buisson" (" La Librairie du XXe siècle ", 2010).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,30 €