Ecrire entre les langues - Littérature romande et identités plurielles

Note moyenne 
Muriel Zeender Berset - Ecrire entre les langues - Littérature romande et identités plurielles.
Défrichant un territoire encore ouvert de la littérature romande, ce panorama de la littérature plurilingue de Suisse romande s’interroge sur la... Lire la suite
70,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 2 septembre et le 16 septembre
En librairie

Résumé

Défrichant un territoire encore ouvert de la littérature romande, ce panorama de la littérature plurilingue de Suisse romande s’interroge sur la possibilité de mettre à profit une identité plurielle à des fins expressives. Afin de comprendre comment un écrivain, conscient de la valeur de son bagage identitaire, peut en tirer parti littérairement, l’étude s’intéresse tant aux raisons conjoncturelles qui ont rendu possible cette évolution, qu’aux écritures plurilingues elles-mêmes.
Le travail se fait sur deux axes : montrer le lent glissement des principes conservateurs et défensifs entrés sur la notion d’identité à la célébration du métissage et à l’accueil de l’hétérogène comme fécond et libérateur, et rendre compte des potentialités de l’écriture entre les langues. Que la langue étrangère permette de « dire la part d’être traversé » (Pasquali), de multiplier les voies d’accès au sens (Maggetti), de jouer sur le face à face des langues (Christen), de s’amuser de leur traversée (Eugène) ou de faire écho à un monde contemporain assailli de messages, d’images et de références culturelles (Rosset), elle rend compte d’une grâce des voyages ou de l’exil : l’invention d’une langue, née du déracinement.
Perçues à la manière de sédiments qui s’additionnent les uns aux autres, les différentes langues permettent aux auteurs qui s’en servent d’exprimer ce qui ne pourrait pas être dit dans une seule. Contrairement à la génération précédente, les écrivains vivent désormais l’origine étrangère non plus comme un handicap, mais comme un atout exploitable. Attestant un large éventail de fonctions, d’effets et de visées esthétiques, le recours à la langue étrangère met au jour les bienfaits d’une pratique à même d’élargir le territoire de la langue française.
Mise en lien avec les mouvements de populations toujours plus fréquents, elle présente la force et l’inventivité d’une littérature « en train de se faire », riche du bagage identitaire de leurs auteurs, à l’aube de renouvellements esthétiques.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/2010
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-05-102098-5
  • EAN
    9782051020985
  • Présentation
    Relié
  • Poids
    0.68 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 22,0 cm × 0,0 cm

Avis libraires et clients

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
70,00 €