Du passant au passeur. - Quand Victor Hugo devenait grand-père (1871-1877)

Note moyenne 
Agnès Spiquel - Du passant au passeur. - Quand Victor Hugo devenait grand-père (1871-1877).
Quand il rentre à Paris en septembre 1870, Hugo est grand-père depuis quelques années. Après les longues années d'exil, sa situation personnelle... Lire la suite
46,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 8 jours
Livré chez vous entre le 26 décembre et le 27 décembre
En librairie

Résumé

Quand il rentre à Paris en septembre 1870, Hugo est grand-père depuis quelques années. Après les longues années d'exil, sa situation personnelle est complexe ; celle de la France de l'après-Commune et des débuts de la Troisième République ne l'est pas moins. Il doit donc repenser en profondeur le rapport de son moi au monde, inventer une nouvelle manière - indissolublement poétique et politique - de dire je. Il le fait sous le signe d'une grand-paternité qu'il exalte en un mythe de l'aïeul dont L'Art d'être grand-père, en 1877, est le couronnement. Ses " actes et paroles " sont, en ces années-là, tout à la fois réponses aux urgences du moment et bilan de l'homme qui se veut le passeur de son siècle aux générations futures.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2002
  • Editeur
  • ISBN
    2-84564-046-3
  • EAN
    9782845640467
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    324 pages
  • Poids
    0.41 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Agnès Spiquel

Agnès Spiquel enseigne la littérature française à l'Université de Picardie-Jules Verne. Elle travaille sur Victor Hugo et, plus largement, sur le romantisme. Elle a publié, entre autres, La Déesse cachée. Isis dans l'œuvre de Victor Hugo (Champion, 1997).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
46,00 €