Droits de l'Homme et Justice constitutionnelle en Afrique : le modèle béninois - A la lumière de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples (Broché)

  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Que vaut une justice qui ne peut protéger les démunis contre les forts et les puissants ? N'est-il pas dit que le juge est le protecteur de la veuve... > Lire la suite
19,00 €
Neuf - Expédié sous 9 à 14 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 27 janvier et le 1 février
ou
ou
  • E-book À partir de 13,99 €
    • PDF 13,99 €
    • ePub 14,25 €
Votre note
Que vaut une justice qui ne peut protéger les démunis contre les forts et les puissants ? N'est-il pas dit que le juge est le protecteur de la veuve et de l'orphelin ? Si le juge ne peut rétablir l'équilibre entre la victime et son bourreau, son office est vain. Témoins des étés d'engouement qui se sont succédé dans l'Afrique d'après les conférences nationales, les citoyens africains, dévoyés, se substituent à la justice formelle en forçant des printemps trop longtemps réfrénés.
En Afrique, la protection constitutionnelle des droits de l'homme et des libertés individuelles est indissociable d'avec les préceptes de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples. Le Bénin, boîte à génies de renommée, s'est illustré par la conclusion d'un contrat constitutionnel dont la Charte africaine est bénéficiaire de la clause léonine. L'érection, aux termes du même contrat, d'une Cour Constitutionnelle à la fois gardienne et garante a ouvert devant les victimes un boulevard d'espérances.
Vingt ans après, le juge constitutionnel béninois a-t-il pu apaiser la soif des victimes qui ont parfois perdu un `projet de vie' ? Les sept sages de Cotonou ont-ils pu infuser dans le quotidien des Béninois la lettre et l'esprit de la Charte de Banjul ? Ont-ils pu rétablir les équilibres entre les victimes et leurs bourreaux ?
  • PAR UN RENOUVEAU DEMOCRATIQUE, DE LA DICTATURE MARXISTE A LA JUSTICE CONSTITUTIONNELLE
  • LE DROIT A LA REPARATION DANS LA CHARTE AFRICAINE A LA LUMIERE DES PRATIQUES DE LA COMMISSION AFRICAINE
  • LA CHARTE AFRICAINE DANS L'ORDRE CONSTITUTIONNEL BENINOIS
  • LA PRATIQUE DU DROIT A REPARATION PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE DU BENIN
  • LA COUR CONSTITUTIONNELLE DU BENIN : DE L'UNICITE CONSTITUTIONNELLE A L'EFFICACITE INSTITUTIONNELLE
  • Date de parution : 01/10/2011
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-54881-7
  • EAN : 9782296548817
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 193 pages
  • Poids : 0.25 Kg
  • Dimensions : 13,5 cm × 21,5 cm × 1,5 cm

Biographie de Horace Adjolohoun

Horace Sègnonna Adjolohoun est diplômé de l'École nationale d'administration, des facultés de droit de l'université d'Abomey-Calavi et de l'USAM de Porto-Novo au Bénin. Il est également titulaire du Master LLM Human Rights and Democratisation in Africa (2007) du Centre for Human Rights (Pretoria). Spécialiste des questions de droit international, droits de l'homme et démocratisation dans le contexte africain, il a accumulé une expérience professionnelle significative au sein d'organisations internationales.
Il prépare actuellement un PhD en droit public au Centre for Human Rights (faculté de droit, université de Pretoria).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Droits de l'Homme et Justice constitutionnelle en Afrique : le modèle béninois - A la lumière de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples est également présent dans les rayons

Horace Adjolohoun - Droits de l'Homme et Justice constitutionnelle en Afrique : le modèle béninois - A la lumière de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples.
Droits de l'Homme et Justice constitutionnelle en Afrique...
19,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK