Dom Juan - Ou Le Festin de pierre - Poche

Note moyenne 
En 1664, Dom Juan déchaîne le scandale et soulève les passions. Molière a déjà ridiculisé la société de son temps, précieux, marquis, médecins,... Lire la suite
1,55 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 28 juin
En librairie

Résumé

En 1664, Dom Juan déchaîne le scandale et soulève les passions. Molière a déjà ridiculisé la société de son temps, précieux, marquis, médecins, dévots. Le personnage de Dom Juan, figure exemplaire de l'impiété et de l'athéisme, lui offre un sujet plus dangereux encore. Ce grand seigneur est le diable en personne. Il blasphème, méprise ses créanciers, étincelle d'esprit et de méchanceté. Il séduit mille femmes, pour les humilier après.
À ses côtés, son valet, Sganarelle, est terrorisé par son insolence, son aisance, son cynisme. Aujourd'hui encore, le génie et le miracle de Molière, dont la voix s'élève chaque soir dans tous les théâtres du monde, nous fait rire et frémir.

Caractéristiques

  • Date de parution
    18/07/2006
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-266-15923-2
  • EAN
    9782266159234
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Poids
    0.07 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

 Molière

Biographie de Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né en 1622 à Paris. Fils d'un père tapissier, il perd sa mère à l'âge de dix ans. Après avoir suivi des études dans un collège jésuite, il se destine un temps à une carrière d'avocat, mais sa rencontre avec Tiberio Fiorelli, dit Scaramouche, et avec Madeleine Béjart le détourne de ses projets. Ensemble, ils décident de monter une troupe de comédiens, qu'ils baptisent l'Illustre-Théâtre.
Après des débuts peu encourageants qui valent à Molière d'être incarcéré au Châtelet, la troupe se recompose et joue devant le roi. C'est un succès, le frère de ce dernier les prend sous sa protection, ce qui assure à la troupe un accueil triomphal dans les salles parisiennes. Molière a apporté au théâtre un regard incisif sur le monde, qu'il doit à son observation minutieuse des caractères, et de leurs travers.
À la fois auteur et acteur, on lui doit nombre de pièces comiques, notamment : L'École des femmes (1662), Dom Juan (1665) ou encore Les Fourberies de Scapin (1671). Il est décédé à Paris en 1673.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
1,55 €