Dieu change en ville - Religion, espace, immigration

Note moyenne 
Lucine Endelstein et Sébastien Fath - Dieu change en ville - Religion, espace, immigration.
La ville serait-elle le " tombeau de la religion " ? Certaines traditions du XIXe siècle que l'on pourrait qualifier " d'urbaphobes ", puis les théories... Lire la suite
21,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 11 avril et le 16 avril

Résumé

La ville serait-elle le " tombeau de la religion " ? Certaines traditions du XIXe siècle que l'on pourrait qualifier " d'urbaphobes ", puis les théories de la sécularisation au XXe siècle, ont plusieurs fois occulté l'idée d'une visibilité religieuse persistante dans l'espace urbain moderne. Et pourtant ! Les dieux restent aujourd'hui des citadins. Mais cette présence religieuse a changé. Croiser les problématiques de l'immigration et du rapport à l'espace constitue un excellent observatoire pour étudier ces mutations. L'accélération du processus de globalisation, marqué depuis trente-cinq ans par un développement des flux migratoires, a en effet remodelé les équilibres socio-religieux des villes françaises sur au moins trois plans : pluralisation accentuée (interne et externe, avec l'essor de l'islam, des religions d'extrême-Orient), nouvelle dialectique invisibilité/visibilité dans l'espace urbain (processions, évangélisation de rue, affichage sauvage...) et culture de réseau (local, trans-national, appuyé sur les nouveaux médias numériques, sur les écoles, les commerces...). Ces trois axes de transformation ont entraîné des conséquences directes sur la gestion de l'espace urbain : l'arrivée de nouveaux acteurs religieux issus de l'immigration a en effet induit une compétition accrue pour l'espace. Elle a aussi nourri des logiques de marquage territorial communautaire (à double sens : tantôt provoquées par les réactions des acteurs déjà présents, tantôt suscitées par les nouveaux acteurs). Elle a enfin renouvelé la cartographie des implantations cultuelles et des pratiquants en " redistribuant les cartes ", appelant à un nouvel état des lieux. Se pose alors la question de modèles hérités, de leur persistance ou de leur refonte.

Sommaire

  • LE REGULATION LOCALE DE LA DIVERSITE RELIGIEUSE
    • Migrations et politiques publiques : le cas de la ville de Lausanne
    • Nouvelles formes de convivialité religieuse au Québec
    • Migrations polynésiennes et territoires protestants : les paroisses urbaines de Nouvelle-Zelande
  • LES ARRIVANTS ET LES INSTALLES
    • Le musulman, cet immigré : la perception des musulmans par des non-musulmans du XV arrondissement de Paris
    • Les chrétiens assyro-chaldéens à Sarcelles : de l'invisibilité à l'affichage communautaire
  • ENTRE INVISIBILITE ET VISIBILITE
    • La gestion du stigmate, entre local et global : trois megachurches afro-caribéennes à Paris
    • Territoires migratoires et lieux religieux : cartes des religions des Chinois en Ile-de-France
    • Les nouveaux paysages religieux : regards croisés entre Paris, Montréal et Toronto
  • DE NOUVEAUX ANCRAGES LOCAUX
    • La religion, l'espace urbain et la construction du lien communautaire ; L'exemple du judaïsme à Paris
    • L'Eglise réformée de Belleville : une église urbaine entre mission locale et globlisation charismatique
    • La migration comme modèle de compréhension de la ville dans l'expertise catholique (du début des années 1950 à la fin des années 1970)

Caractéristiques

  • Date de parution
    09/02/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-13347-1
  • EAN
    9782296133471
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    220 pages
  • Poids
    0.305 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK