Dictionnaire français-berbère - Dialecte des Beni-Snous

Note moyenne 
Edmond Destaing - Dictionnaire français-berbère - Dialecte des Beni-Snous.
Destaing aborda l'étude des Beni-snous pour lesquels nous n'avions scientifiquement rien. En 1905 et en 1906 quelques publications partielles dans la... Lire la suite
30,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 octobre et le 26 octobre
En librairie

Résumé

Destaing aborda l'étude des Beni-snous pour lesquels nous n'avions scientifiquement rien. En 1905 et en 1906 quelques publications partielles dans la Revue africaine ou à l'occasion du XIVe Congrès international des Orientalistes annoncèrent l'œuvre capitale dont les trois volumes, consacrés les deux premiers à la grammaire et aux textes, le dernier au dictionnaire français-berbère, parurent en 1907, 1911 et 1914. Mais si les textes sont tous des Beni-Snous et si ceux-ci restent toujours au centre de l'œuvre, la grammaire est riche en outre de données, recueillies pendant qu'il habitait Tlemcen, concernant les autres parlers de la frontière algéro-marocaine : Beni-Bou-Said, Beni-lznacen, Zkara, Beni-Bou-Zeggou..., voire même Figuig, le dictionnaire de nouvelles données encore, recueillies pendant son second séjour à Alger, concernant les régions du Chélif et de Blida : Senfita, Beni-Menacer, Chenoua, Metmata..., Beni-Salah, Beni-Messaoud, Beni-Misra. Bref, en 1914, Destaing avait, dans une large mesure, et de façon pratiquement suffisante, réalisé le souhait exprimé par René Basset treize ans plus tôt.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/03/2007
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-296-02928-6
  • EAN
    9782296029286
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    374 pages
  • Poids
    0.405 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Edmond Destaing

Edmond Destaing (1872-1940) passa par l'École Normale de Besançon (1888-1891), enseigna deux ans à Liesle (1891-1893), et alla ensuite à la section spéciale de la Bouzaréa (1893-1894) d'où il sortit premier de son cours, puis resta huit ans à Alger à l'école indigène de la rue Montpensier (1894-1902). Il arriva alors dans les Médersas, fut professeur à celle de Tlemcen (1902-1907), dirigea celle de St-Louis du Sénégal (1907-1910), puis celle d'Alger (1910-1914). Enfin il occupa, depuis sa création jusqu'à 1940, la chaire de Berbère à l'École des Langues Orientales, à Paris, et fut chargé entre temps de l'enseignement de l'arabe à l'Ecole coloniale.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
30,00 €