Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines - Tome 2 - Grand Format

Marion Deschamp

(Auteur)

,

Nicolas Balzamo

(Auteur)

,

Jérôme Bourdieu

(Auteur)

,

Collectif

Note moyenne 
Les termes et les concepts d'usage ordinaire dans l'espace public - celui traversé par les discours politiques, les " débats de société " et parfois... Lire la suite
27,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 30 septembre et le 4 octobre
En librairie

Résumé

Les termes et les concepts d'usage ordinaire dans l'espace public - celui traversé par les discours politiques, les " débats de société " et parfois des sciences humaines - ne nous étonnent plus, même dans leur renouvellement perpétuel. Ils nous paraissent aller de soi, coller à l'état du monde et nous permettre de décrire les problèmes et les enjeux d'un monde toujours plus complexe. Nous sommes ainsi devenus familiers avec le multiculturalisme et ses relations complexes avec la citoyenneté et la nation, avec les oppositions apparemment évidentes entre le corporatisme et le dévouement ou entre la civilisation et la race.
Nous voilà encore avertis des périls du terrorisme ou du populisme, ou de l'importance que nous devons accorder aux questions de génération ou de genre ou encore au sort des victimes. Ces mots-là, en effet, ne sont pas propres aux jargons des experts : ils peuplent notre quotidien de citoyens, de lecteurs de journaux, d'électeurs. Mais cette familiarité devrait nous alerter et, peut-être, nous inquiéter.
Car, loin d'être le signe d'une compétence linguistique accrue offerte à chacun d'entre nous dans la compréhension et la manipulation des affaires publiques, elle témoigne de la profonde dépossession démocratique que risquent, à terme, de nous imposer certains choix lexicaux et conceptuels, qui enferment les analyses dans des alternatives simplistes et des perspectives théoriques a priori. Ce Dictionnaire, réalisé par des ethnologues, des anthropologues, des politistes, des sociologues, des historiens et des archéologues européens, a donc pour ambition de décrire ce que sont réellement ces concepts apparemment familiers, ce qu'ils disent, au-delà des hommes et des contextes qui les manipulent, ce qu'ils nous obligent parfois à penser, et d'en proposer des usages enfin critiques.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/05/2016
  • Editeur
  • ISBN
    979-10-226-0454-3
  • EAN
    9791022604543
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    350 pages
  • Poids
    0.478 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Olivier Christin

Olivier CHRISTIN, né en 1961, est spécialiste de l'histoire religieuse du début de l'époque moderne. Il est actuellement professeur d'histoire moderne à l'université de Neuchâtel et directeur à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Il est l'auteur entre autres de Une révolution symbolique : l'iconoclasme huguenot et la reconstruction catholique, Minuit, 1991 ; La Paix de religion. L'autonomisation de la raison politique au XVIe siècle, Le Seuil, 1997 ; Les Yeux pour le croire.
Les Dix commandements en image (XVe-XVIIe siècles), Le Seuil, 2003 ; Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines (T. 1), Métailié, 2010 ; Vox populi. Une histoire de vote avant le suffrage universel, Le Seuil, 2014.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

27,00 €