Destouches - Masques et métamorphoses du moi

Note moyenne 
Karine Bénac-Giroux - Destouches - Masques et métamorphoses du moi.
L'image d'un Destouches créateur d'une comédie "morale" ou "moralisante" fondée sur l'amendement de personnages inscrits dans la tradition moliéresque... Lire la suite
18,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 21 novembre
En librairie

Résumé

L'image d'un Destouches créateur d'une comédie "morale" ou "moralisante" fondée sur l'amendement de personnages inscrits dans la tradition moliéresque méritait sans doute un réexamen. En mettant en relief la complexité et la sensibilité de personnages saisis au sein de relations interpersonnelles aux multiples facettes et rebondissements, on s'est efforcé de rendre à ce dramaturge méconnu toute sa place au sein de l'époque des Lumières.
De l'analyse, il ressort que Philippe Néricault Destouches est bien de son siècle : dans ses intrigues parfois chaotiques, un personnage metteur en scène orchestre d'incessants revirements de situation qui dessinent peu à peu les grands traits d'une dramaturgie expérimentale, en relation constante avec la philosophie empirique, d'une qualité souvent comparable avec celle d'un Marivaux.

Sommaire

  • L'INCERTITUDE DES PERSONNAGES AU CARACTERE "FIXE"
    • Molière, Regnard et Destouches : des aveux de liberté dans Le Triple Mariage (1716) au sujet tributaire de son imagination dans l'irresolu
    • Les contradictions des personnages : un sujet divisé
    • Les deux postures du sujet "moi souverain" et "moi excentrique"
  • MASQUES ET METAMORPHOESES DU PERSONNAGE FEMININ : UN MOI PROTEIFORME
    • Le double jeu du personnage féminin, quel augure pour le mariage et pour la comédie ? Le cas du dissipateur ou l'Honnête Friponne
    • La folie d'Angélique ; dans La Fausse Agnès : le triomphe de l'esprit féminin
    • Redoublement des artifices féminins dans La Force du Naturel
  • LE SUJET QUI SE CORRIGE : MANIPULATION ET METATHEATRALITE AU SERVICE DE LA GUERISON DES PERSONNAGES ?
    • La comédie familiale dans L'Archimenteur
    • La mise en scène collective et sa catharsis dans Le Jeune Homme à l'Epreuve
    • Manipulation réciproques et cynisme exacerbé dans L'Amour Usé
  • PHILOSOPHIE ET QUETE DE SOI
    • La "transcendance du sujet" dans Les Philosophes Amoureux ou "La Boite à Surprises"
    • De l'homme marié au philosophe : les effets de la compassion
    • La singularité de Sanspair : vertu ostentatoire ou effet de leurre ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/10/2011
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-1473-7
  • EAN
    9782753514737
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    336 pages
  • Poids
    0.448 Kg
  • Dimensions
    15,3 cm × 21,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Karine Bénac-Giroux

Karine Bénac-Giroux est maître de conférences habilitée à l'université de Franche-Comté (Besançon). Spécialiste de Marivaux, elle est aussi l'auteur de L'Inconstance dans la comédie du XVIIIe siècle (l'Harmattan, 2010) et d'articles et ouvrages sur ce dramaturge, ses contemporains et ses héritiers.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,00 €