Des marchés et des dieux - Comment l'économie devint religion - Grand Format

Note moyenne 
2007-2008 : la crise des subprimes plonge le monde entier dans la stupeur. Personne ou presque ne l'a vue venir, surtout pas les économistes, aussi médusés... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 26 janvier et le 28 janvier
En librairie

Résumé

2007-2008 : la crise des subprimes plonge le monde entier dans la stupeur. Personne ou presque ne l'a vue venir, surtout pas les économistes, aussi médusés qu'une congrégation antique de prêtres-astrologues confrontés à l'incurie de ses oracles. L'économie n'est-elle pas une science infaillible ? S'apparenterait-elle plutôt à une religion ? Dans l'Occident post-religieux, le discours économique semble en effet avoir pris la place du sacré.
Ce culte a pour valeurs cardinales la liberté d'agir et d'entreprendre, pour idéal l'équilibre et pour credo l'infinitude du monde physique - condition sine qua non à la satisfaction de l'appétit insatiable des Marchés. Il a ses Bourses, semblables à des temples gréco-romains, et dont les indices reflètent l'humeur des dieux. Il a ses rites de consommation et leur calendrier, de Noël aux soldes. Il a son clergé, le monde de la finance, et ses archiprêtres, les grands banquiers centraux qui chuchotent à l'oreille des Marchés.
Eux seuls sont capables d'apaiser la voracité des Dieux, faisant au besoin apparaître de la monnaie ex nihilo et créant de la valeur comme Jésus multipliait les pains. C'est une tâche délicate : le moindre faux pas risque de créer la colère brutale des Marchés. Comme le christianisme a combattu l'astronomie et la biologie avant lui, ce culte nouveau s'affronte aux sciences qui lui fixent des limites, l'écologie au premier chef.
L'économie a remplacé l'autorité dont était investie l'Eglise, produisant un discours de plus en plus brutal : à chaque chose (ou presque) il faut un Marché, et à chaque Marché il faut offrir satisfaction. Une fascinante enquête historico-économique à la recherche des ressorts profonds du système économique qui nous régit.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/05/2018
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-246-86101-0
  • EAN
    9782246861010
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    270 pages
  • Poids
    0.268 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Stéphane Foucart

Né en 1973, Stéphane Foucart est journaliste au quotidien Le Monde. Il a publié Le Populisme climatique (Denoël, 2012) ; La Fabrique du mensonge (Folio, 2014) ; L'avenir du climat (Folio, 2015).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

19,00 €