Démocratie directe contre le droit international - Poche

Note moyenne 
Denis Masmejan - Démocratie directe contre le droit international.
Les initiatives populaires contraires à d'importants accords internationaux se sont multipliées depuis une quinzaine d'années, de l'internement à... Lire la suite
14,90 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 5 mars et le 10 mars
En librairie

Résumé

Les initiatives populaires contraires à d'importants accords internationaux se sont multipliées depuis une quinzaine d'années, de l'internement à vie des délinquants dangereux à l'interdiction des minarets, ou du renvoi des délinquants étrangers à la lutte contre l'immigration a de masse". Face à ce dilemme, le Parlement fédéral privilégie malgré tout, mais avec beaucoup d'hésitations, la sauvegarde des engagements internationaux.
L'UDC a riposté en lançant une nouvelle initiative pour contraindre les autorités à appliquer le vote des citoyens coûte que coûte, même lorsqu'il est contraire au droit international ou à la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme. Ce livre raconte comment une contradiction apparemment insurmontable entre les concepts de démocratie directe et de droit international a pu se former peu à peu, jusqu'à déboucher sur une impasse.
Il évalue aussi les moyens d'en sortir, qui sont assez limités. Une restriction substantielle des droits populaires n'a en effet politiquement guère de chances d'aboutir. Certaines solutions paraissent néanmoins prometteuses, même si les fausses pistes sont nombreuses.

Caractéristiques

  • Date de parution
    16/11/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-88915-231-5
  • EAN
    9782889152315
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    156 pages
  • Poids
    0.15 Kg
  • Dimensions
    11,8 cm × 18,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Denis Masmejan

Denis Masmejan est journaliste et titulaire d'un doctorat en droit de l'Université de Lausanne. Il a travaillé d'abord pour Le Nouveau Quotidien puis pour Le Temps pour lequel il a notamment couvert toutes les questions faisant l'objet de ce livre. Il participe aujourd'hui à la création du magazine Bon pour la tête. En parallèle, il a publié plusieurs contributions spécialisées dans le domaine du droit des médias.
Il a également été membre de l'Autorité indépendante de plainte de la radio-télévision, à Berne, et chargé de cours en éthique des médias à l'Université de Genève.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,90 €