De la poubelle au musée, une anthropologie des restes - Poche

Note moyenne 
Octave Debary - De la poubelle au musée, une anthropologie des restes.
Cet ouvrage traite de la difficulté à nous séparer des objets et de leur histoire. De la poubelle à l'usine, des marchés de vide-greniers aux puces... Lire la suite
12,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 octobre et le 23 octobre
En librairie

Résumé

Cet ouvrage traite de la difficulté à nous séparer des objets et de leur histoire. De la poubelle à l'usine, des marchés de vide-greniers aux puces , du théâtre d'objets au mémorial, du patrimoine au musée et à l'objet comme reste, Octave Debary cherche à interroger le pouvoir de faire autre chose des objets. Il questionne des manières de rendre compte de l'histoire. S'agit-il de dettes ? De devoirs de mémoire ? Ou d'arts du souvenir qui placent au coeur de leur pratique un art de l'oubli ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    07/03/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-35428-138-0
  • EAN
    9782354281380
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    173 pages
  • Poids
    0.163 Kg
  • Dimensions
    12,1 cm × 17,1 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Octave Debary

Octave Debary est anthropologue, professeur à l'université de Paris-Descartes et chercheur au centre d'anthropologie culturelle du CANTHEL (Sorbonne Paris-Cité). Ses livres, à travers la photographie, la muséographie ou l'art contemporain, posent la question des rapports entre les restes et la mémoire. Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions Créaphis : La ressemblance dans l'ceuvre de Jochen Gerz (2017), Montrer les violences extrêmes (avec A.
Becker, 2012), Vide-Greniers (avec P. Gabel et H. S. Becker, 2011). Egalement Objets & Mémoires (avec L. Turgeon, MSH, 2007), La fin du Creusot ou l'art d'accommoder les restes, (CTHS, 2002). Philippe Descola est anthropologue, directeur d'études à l'EHESS et titulaire de la chaire "d'anthropologie de la nature" au Collège de France. Après des recherches en Amazonie équatorienne et des enquêtes parmi les Jivaros Achuar, il a développé un projet d'analyse générale et comparative des rapports entre humains et non-humains.
Il analyse les manières relatives de distribuer les entités du monde dont la combinatoire de la modernité occidentale — la séparation entre nature et culture — n'est qu'une figure historique. Il a notamment publié Par-delà nature et culture (Gallimard, 2005), Les lances du crépuscules : relations Jivaros. Haute Amazonie (Pion, 1993), Etre au monde, Quelle expérience commune avec Tim Ingold (PUL, 2014).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
12,00 €