De la corrida (Broché)

  • L'Herne

  • Paru le : 24/04/2008
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Ce texte sur la corrida est à la fois d'une grande beauté littéraire et d'une lucidité implacable. L'homme y apparaît tel qu'en lui-même, grand... > Lire la suite
9,60 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 27 avril et le 2 mai
ou
Votre note
Ce texte sur la corrida est à la fois d'une grande beauté littéraire et d'une lucidité implacable. L'homme y apparaît tel qu'en lui-même, grand et lâche, majestueux et sanguinaire.
  • Date de parution : 24/04/2008
  • Editeur : L'Herne
  • ISBN : 978-2-85197-846-2
  • EAN : 9782851978462
  • Format : Poche
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 58 pages
  • Poids : 0.06 Kg
  • Dimensions : 11,0 cm × 16,5 cm × 0,6 cm

Biographie d'Ernest Coeurderoy

Médecin, militant anarchiste et écrivain français. Après les journées révolutionnaires de 1848 et l'échec des barricades, après celles de mai 1849 et la répression qui s'en suivit, il choisit l'exil (il est condamné par contumace à la déportation). D'abord en Suisse, puis en Belgique, d'où il est bientôt expulsé, puis en Angleterre où il réside pendant deux ans. Il met à profit ces " jours d'exil " (c'est le titre du recueil dont est extrait " De la Corrida ") pour écrire sans relâche.
En 1853 et 1854, il séjourne en Espagne et en Italie (il publie à Turin Hurrah ! Ou la révolution par les Cosaques). Dans le sillage de Fourier, de Pierre Ledoux et de Proudhon, il défend une vision politique et sociale qui cherche à faire la synthèse du collectivisme et du mutuellisme libertaire. Malade, il se fixe en Suisse, dans le canton de Genève, où il se suicide en 1862.
Ernest Coeurderoy - De la corrida.
De la corrida
9,60 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK