De l'âme III, 3 Aristote

Note moyenne 
René Lefebvre - De l'âme III, 3 Aristote.
La philosophie de la connaissance a tour à tour reconnu à l'imagination une efficacité cognitive, spécialement dans le contexte de l'empirisme, et... Lire la suite
6,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La philosophie de la connaissance a tour à tour reconnu à l'imagination une efficacité cognitive, spécialement dans le contexte de l'empirisme, et déprécié ce que Malebranche tenait pour " une folle qui se plaît à faire la folle ". L'esthétique, de son côté, a fini par rompre, à la fin des temps modernes, avec la norme de l'imitation, et, la poésie romantique a célébré sous le nom d'imagination un pouvoir d'exploration, de découverte et de création. Auparavant déjà la célébraient en terre païenne, musulmane ou chrétienne, les promoteurs de la pensée magique. Mais quelle est cette faculté que certains des philosophes grecs désignaient du nom de phantasia, d'où nous vient le français " fantaisie " ? Nous voyons ici comment Aristote le premier met en place une théorie de l'imagination dont la tradition ultérieure doit tenir compte même pour s'en affranchir. Théorie toutefois non dépourvue d'ambiguïté : si phantasia dit déjà chez Aristote ce que dira le latin imaginatio, qui évoque imago, l'" image ", le terme grec renvoie d'abord à phôs, la " lumière ", et à ce que nous nommons en français " phénomène ".

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7298-0660-1
  • EAN
    9782729806606
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    60 pages
  • Poids
    0.095 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 19,0 cm × 0,4 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK