Culture ouvrière, éducation permanente et formation professionnelle - Ou L'histoire méconnue du centre de culture ouvrière

Note moyenne 
Jean Lobry et Dominique Alunni - Culture ouvrière, éducation permanente et formation professionnelle - Ou L'histoire méconnue du centre de culture ouvrière.
Ce référentiel marque les principales étapes d'une histoire méconnue... Dans un monde de travail globalisé, insécurisé, marqué par la permanence... Lire la suite
39,00 € Neuf
Expédié sous 4 à 8 jours
Livré chez vous entre le 11 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

Ce référentiel marque les principales étapes d'une histoire méconnue... Dans un monde de travail globalisé, insécurisé, marqué par la permanence du chômage, l'histoire du groupe CCO-INFAC est éclairante. L'Institut de Culture Ouvrière (ICO) né en 1945 à l'initiative d'Albert BOUCHE et divers Mouvements d'Education Populaire réaliseront une première expérience riche et mouvementée. Arès une rupture et une re-création en CCO (Centre de Culture Ouvrière), il connaîtra à partir des années cinquante une croissance continue. Il développe le contexte d'éducation permanente, socle de toute formation professionnelle qualifiante et citoyenne. Il donne naissance au groupe de formation professionnelle l'UPCS (première union d'économie sociale ouverte aux associations) englobant CCOINFAC-INFATH-CREAR. Des missions lui sont confiées notamment par le Comité Interministériel de la Formation Professionnelle en coopération avec les collectivités, les entreprises et branches professionnelles. Dans la crise économique présente, la priorité est donnée au traitement social du chômage. Cette situation entraîne l'abandon de nombreux projets et la simplification des structures du groupe aujourd'hui dénommées CCO-INFA. Explorer l'univers de la formation au travers de cette histoire est déterminant dans une société où règnent la pauvreté, l'exclusion, l'absence de personnel qualifié. La transmission de cet héritage va permettre aux nouveaux " pionniers ", tenant compte des leçons d'une histoire passée, de recréer et non reproduire, afin de répondre aux mêmes exigences de qualité. Entre le " tout public " et " la marchandisation " de la formation, y aura-t-il encore une place pour les associations de formation professionnelle qualifiante assurant une mission d'intérêt général ?

Sommaire

    • Les origines
    • La culture ouvrière
    • La refondation ICO -CCO
    • La montée en force du CCO ; La formation professionnelle
    • Le développement du CCO
    • Les très bonnes années
    • Plain développement, mutations, nouvelles structures
    • De la pleine expansion à la sauvegarde de l'avenir

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/06/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-05370-0
  • EAN
    9782296053700
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    397 pages
  • Poids
    0.705 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 24,0 cm × 2,4 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Jean LOBRY - Administrateur Civil, dirige le service information et relations publiques de la Caisse des dépôts à partir de 1963 et pendant près de 20 ans. Parallèlement militant actif de structures associatives culturelles et touristiques ; Auteur de Village Vacances Famille - " Chronologie pour la mémoire 1958-1989 " Editions VVF Vacances. Dominique ALUNNI, ancien Secrétaire Général du Centre de Culture Ouvrière, fondateur et animateur du groupe CCO-INFAC, ancien Président du Directoire de l'UPCS - Président de l'AEP (Association de Recherche et d'échanges pour l'Education et la Formation Permanente) - Auteur de " démocratiser la Formation Professionnelle " Editions de l'Atelier.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Culture ouvrière, éducation permanente et formation professionnelle - Ou L'histoire méconnue du centre de culture ouvrière est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
39,00 €