Critique de la jouissance comme Une - Leçons de psychanalayse

Note moyenne 
" La psychanalyse est toujours à reformuler dans une langue de chair pour que ses mots ne soient pas des mots morts fonctionnant comme une langue de... Lire la suite
25,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 29 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

" La psychanalyse est toujours à reformuler dans une langue de chair pour que ses mots ne soient pas des mots morts fonctionnant comme une langue de bois, un dogme ", nous dit Marc-Léopold Lévy dans et par ce livre. Si l'analyste est d'abord un analysant qui s'est approprié la psychanalyse avec ses propres mots, son trauma particulier, il lui faudra sans cesse travailler sa relation à la toute-puissance qui pourrait découler de sa place dans le dispositif, son dogmatisme étant le symptôme de cette identification à la simple fonction qu'il occupe. L'analyste n'est pas un prestidigitateur. Il n'est pas non plus l'officiant d'un quelconque Dieu, fût-il l'inconscient réifié. Croire à l'inconcient, ne pas y croire... comme si cet inconscient consistait en quoi que ce soit et que l'analyste en était devenu le maître. L'originalité du tour que Marc-Léopold Lévy fait subir à la pensée analytique repose en ceci : l'inconscient ne serait qu'une opération, une modalité de ce que Freud et Lacan ont nommé du nom de jouissance. Si l'analyste tient une fonction, c'est alors celle-ci : être le " tenant-lieu " d'une critique de la jouissance Une, celle monomaniaque, toujours incestueuse, à laquelle est soumis le névrosé. Cette position, il ne la tiendra pas au nom d'un quelconque principe de tempérance. Ainsi va le paradoxe de la psychanalyse : comme toute éthique, elle critique la jouissance mais au nom d'autres jouissances, celles qui viendraient limiter cette toute-puissance, impérialiste car inconsciente, qui soumet le sujet. Critiquer la jouissance comme Une, c'est donc à la fois sortir la psychanalyse de sa tentation dogmatique, proposer à sa théorie une reformulation qui, partant de la jouissance et de la pulsion de mort, en montrera la division en pulsions partielles, et enfin, repréciser les buts de la cure analytique : que le sujet cesse de désirer à côté de ses pompes !

Sommaire

  • FONDEMENTS
    • Les lois de la déraison
    • Le cache-sexe de la vérité
  • LECONS DE CHOSES
    • L'objet de la psychanalyse
    • Du paradis perdu
    • Croire, malgré tout
  • PORTRAIT DU PSYCHANALYSTE SAISI PAR SON ACTE
    • Le désir du psychanalyste
    • La conduite de la cure

Caractéristiques

  • Date de parution
    12/09/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7492-0203-5
  • EAN
    9782749202037
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    172 pages
  • Poids
    0.205 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 22,0 cm × 1,6 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de M-L Lévy

Marc-Léopold Lévy, psychanalyste, directeur de l'Ecole de psychanalyse laïque, membre du Cercle freudien et de l'Association psychanalyse et médecine.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

25,50 €