Crime et justice en Gascogne à la fin du Moyen Age (1360-1526) (Broché)

  • PU Rennes

  • Paru le : 31/12/2010
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
A la fin du Moyen Age, la Gascogne défendait un mode original de résolution des conflits consistant en des médiations pénales. La structure de la... > Lire la suite
20,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 20 décembre et le 23 décembre
ou
Votre note
A la fin du Moyen Age, la Gascogne défendait un mode original de résolution des conflits consistant en des médiations pénales. La structure de la société et de l'habitat - un monde de maisons et de familles coagulées dans leurs privilèges - ajoutée à la faiblesse régionale des pouvoirs souverains, expliquait un maintien tardif des procédures d'apaisement dans la répression des crimes. La pacification l'emportait alors sur les enquêtes et l'affliction des peines, coercitions réservées à une minorité d'affaires. Toutefois, au XVe siècle, une épiphanie justicière vint heurter ces usages si anciens dont "personne n'avait plus mémoire du contraire". Pratiques inquisitoires, traques de criminels, procédures d'office et tortures judiciaires s'abattirent sur des populations qui continuaient à proclamer leurs anciennes coutumes comme garantes des équités ancestrales. L'exercice de la justice devint un défi peuplé de discours frénétiques, de fers, d'entreprises autoritaires, de tyrannies d'exercice, de grâce souveraine et de contestations communautaires. A l'issue de la guerre de Cent Ans, la conquête judiciaire ajustait la Gascogne aux rigueurs et aux miséricordes venues de France. Vivacité des traditions et exigences de la souveraineté triomphante se mêlèrent alors en une surprenante acculturation pénale dépossédant partiellement les communautés de leurs protections coutumières. Attractive, cette émergence des charismes justiciers rallia si bien les Gascons qu'ils finirent par consentir leur sujétion à la majesté des Valois, ainsi qu'au gouvernement judiciaire des hommes qui était venu avec elle.
    • La justice de la salle
    • Les médiations pénales
    • Les réactions justisticières
    • Les rivalités judiciaires
    • Les justices en guerre
    • Excès et rebellions
    • L'ancrage des usages autoritaires
    • L'essor des coercitions judiciaires
    • La sujétion par la grâce
  • Date de parution : 31/12/2010
  • Editeur : PU Rennes
  • Collection : Histoire
  • ISBN : 978-2-7535-1233-7
  • EAN : 9782753512337
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 364 pages
  • Poids : 0.558 Kg
  • Dimensions : 15,5 cm × 24,0 cm × 2,7 cm

Biographie de Pierre Prétou

Pierre Prétou est maître de conférences en histoire du Moyen Age à l'université de La. Rochelle. Cet ouvrage est extrait d'une thèse lauréate du prix "Charles Higounet" 2007, décerné par l'Académie nationale des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Bordeaux.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Pierre Prétou - Crime et justice en Gascogne à la fin du Moyen Age (1360-1526).
Crime et justice en Gascogne à la fin...
20,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK