Charles Maurras

Note moyenne 
Bruno Goyet - Charles Maurras.
La mémoire nationale a gardé une image déformée de Maurras en n'en conservant que l'aspect du doctrinaire nationaliste et antisémite. On n'y fait... Lire la suite
14,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 21 novembre
En librairie

Résumé

La mémoire nationale a gardé une image déformée de Maurras en n'en conservant que l'aspect du doctrinaire nationaliste et antisémite. On n'y fait plus guère référence que comme à un " totem " pour stigmatiser toute expression de l'intégrisme catholique, du populisme d'extrême droite et du racisme. On ne pense plus guère à lui dans le monde littéraire, si ce n'est pour s'étonner de le voir mêlé à l'histoire des grands noms de la littérature de son temps. C'est la façon dont Maurras lui-même a construit son image tout au long de sa carrière et pour la postérité qui a provoqué cette vision : jeune provincial sans capital social ni culturel, il a été mis en échec dans ses tentatives de se créer une position dans les milieux littéraires parisiens. Il a contourné ces échecs en idéologisant son travail de critique littéraire et en définissant le nationalisme intégral à partir de l'affaire Dreyfus durant laquelle il devient un des ténors du camp antidreyfusard. Arrivé à l'apogée de sa réputation intellectuelle avec la Grande Guerre, quand un consensus s'est établi autour de ses propres thèses d'un art national, il va peu à peu se trouver cantonné dans son rôle le plus politique et le plus violent, jusqu'à l'épisode de l'Occupation, où il soutient sans condition la Révolution nationale. Par-delà ce qui est déjà et depuis longtemps bien connu de sa vie et de sa doctrine, l'ouvrage propose pour la première fois de : replacer ses modes de pensée et d'action dans la filiation de la bohème fin de siècle auxquels il reste fidèle jusqu'à sa fin ; redéfinir les rapports étroits que peuvent entretenir dans son œuvre littérature et politique, loin de la notion postérieure d'" engagement " ; dégager les constantes de ses modes d'action à travers différentes condamnations qui l'ont frappé ; analyser l'élaboration de sa doctrine à travers l'exemple de l'antisémitisme.

Sommaire

  • LES IMAGES D'UNE VIE
    • La polémique au cœur des images maurrassiennes
    • Les grandes ruptures des années vingt
    • Maurras en Amérique
    • Les étapes de l'enfermement politique
    • Un fasciste à la française
    • Le canon maurrassien
    • L'échec de la " discursivité maurrassienne "
    • La question du fascisme de Maurras
    • Un Maurras tronqué
  • LES ENJEUX D'UNE VIE
    • Scènes de la vie de bohême
    • La politique dans l'œuvre de Maurras
    • Le condamné perpétuel
    • Les antisémitismes de Maurras

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Par-delà les images déformées voire les accusations, ce livre propose, pour la première fois, de replacer les modes de pensée et d'action de Charles Maurras dans la filiation de la bohème fin de siècle ; de redéfinir les rapports étroits...

À propos de l'auteur

Biographie de Bruno Goyet

Bruno Goyet, agrégé et docteur en histoire, est professeur au Lycée Faidherbe de Lille. Sa thèse, soutenue à l'IEP de Paris en 1996, portait sur Un rôle en politique : Henri d'Orléans, comte de Paris (1908-1940). Il travaille actuellement sur l'écriture biographique et sur les relations entre politique et littérature dans le champ intellectuel français fin XIXe - début XXe siècle.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,00 €