Chantefables. Chantefleurs. La ménagerie de Tristan. Le parterre d'Hyacinthe. La géométrie de Daniel

Note moyenne 
Robert Desnos - .
Réunis pour la première fois dans leur intégralité, les poèmes de Robert Desnos pour les enfants constituent un trésor de fantaisie et d'humour. Aux... Lire la suite
19,95 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 4 avril

Résumé

Réunis pour la première fois dans leur intégralité, les poèmes de Robert Desnos pour les enfants constituent un trésor de fantaisie et d'humour. Aux très célèbres Chantefables et Chantefleurs s'ajoutent les textes écrits et illustrés par le poète pour les enfants de ses amis : Le parterre d'Hyacinthe, La ménagerie de Tristan et La géométrie de Daniel. Paul Eluard disait de l'œuvre de Desnos : " Au long de ses poèmes l'idée de liberté court comme un feu terrible ". Jean-Claude Silbermann en illustrant ces textes a su user de cette immense liberté pour nous offrir ce recueil unique.

Caractéristiques

  • Date de parution
    27/09/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-7000-1425-1
  • EAN
    9782700014259
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    153 pages
  • Poids
    0.655 Kg
  • Dimensions
    19,7 cm × 24,7 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Robert Desnos

Biographie de Robert Desnos

Robert Desnos est né avec le XXe siècle. Une vie bien remplie pour celui qui fut droguiste, traducteur, secrétaire, surréaliste, gérant d'immeuble, publicitaire, journaliste, homme de radio, passionné de musique et de chansons, poète. Une vie qui bascule le 22 février 1944 lorsqu'il est arrêté pour faits de résistance. L'itinéraire infernal commence alors pour lui et le conduira jusqu'à Terezin en Tchécoslovaquie où il mourra du typhus le 8 juin 1945. De ses écrits, on retiendra La liberté ou l'amour, Corps et biens, La complainte de Fantômas. Imaginant l'avenir de son œuvre, il note dans son journal : " Les poèmes pour enfants auront survécu un peu plus longtemps que le reste ". Il rédige Le parterre d'Hyacinthe et La ménagerie de Tristan pour les enfants de Lise et Paul Deharme, La géométrie de Daniel pour le fils de Madeleine et Dahus, Milhaud. Il écrira ensuite les Chantefables publiées en 1944 auxquelles s'ajouteront les Chantefleurs. Aujourd'hui, la voix du poète résonne encore dans les cours de récréation et on continue à dire et à chanter La fourmi de dix-huit mètres et autres comptines pleines de fantaisie et d'humour. Peintre et poète, Jean-Claude Silbermann est né en 1935 à Paris. La lecture d'Apollinaire à dix-huit ans, puis celles de Breton, de Péret, de Soupault, de Reverdy, de Rimbaud et de Lautréamont le détournent de la vie toute prescrite qui l'attendait. Il expérimente l'écriture automatique et rejoint le mouvement surréaliste en 1956. Il participera aux activités du groupe jusqu'à sa dissolution en 1969. Il a publié plusieurs ouvrages, recueils de poésie et textes sur l'art. Sans formation particulière, il entre en peinture en 1962. Sa première exposition d'" enseignes sournoises ", des images peintes découpées et déployées sur le mur, a lieu en 1964. Elle est préfacée par André Breton et José Pierre. Il enseigne depuis 1975 et était, encore récemment, professeur à l'Ecole nationale d'art de Cergy-Pontoise.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Chantefables. Chantefleurs. La ménagerie de Tristan. Le parterre d'Hyacinthe. La géométrie de Daniel est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,95 €