Cent bouteilles sur un mur - Grand Format

Note moyenne 
Ena-Lucia Portela - .
Zeta est sacrément excentrique. Sentimentale, généreuse, bohème, aimant la rigolade et les mecs, elle n'a que deux défauts : être un peu trop grosse... Lire la suite
20,30 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 12 décembre et le 16 décembre
En librairie

Résumé

Zeta est sacrément excentrique. Sentimentale, généreuse, bohème, aimant la rigolade et les mecs, elle n'a que deux défauts : être un peu trop grosse et adorer à la folie Moisés, un macho infâme, une bête féroce, un apparatchik déchu qui la cogne et lui fait une vie impossible. C'est bien ce qui rend furieuse Linda Roth, la meilleure amie de Zeta, une tête froide et très cultivée, une " écrivaine " à succès, aimant elle aussi la rigolade et... les filles, rien que les filles. L'une vit dans la Maison du Joyeux Marteau où règnent le bruit et un indescriptible désordre, l'autre dans un splendide duplex à la bibliothèque bien fournie et impeccablement rangée. Inséparables, elles doivent faire face, avec leur bande de copains - et de copines - très déjantés, aux mille et une tracasseries de la vie quotidienne. Car avoir vingt ans à La Havane à l'époque révolue des idéologies et du glorieux avenir socialiste, c'est survivre comme on peut : prostitution par-ci, trafic de dollars et de moteurs de voiture par-là, troc, contrebande de cigares, et beaucoup de sexe, de rhum, de fêtes et de musique. La Havane est la ville aux mille métiers, la capitale du système D, où l'on rebâtit quand même le monde, sans nostalgie du passé, sans lamentations, avec une vitalité capable de triompher de la sclérose politique et du machisme dominant. Il manquait à Cuba une voix nouvelle. Débordante d'imagination, nourrie d'une formidable culture littéraire, portée par une inventivité de langage exceptionnelle et un sens de la construction remarquable, Ena Lucia Portela a l'âge de ses héros. Elle pourrait être un curieux mélange de Salinger et de Boris Vian version Caraïbes et son roman est sans nul doute appelé à faire date.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/03/2003
  • Editeur
  • ISBN
    2-02-055171-3
  • EAN
    9782020551717
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    316 pages
  • Poids
    0.45 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 22,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Ena-Lucia Portela

Née à La Havane en 1972, Ena Lucia Portela est licenciée en lettres classiques et a fait un mémoire sur Aristophane. Auteur de deux romans, El pajaro: pincel y tinta china (1999), prix Cirillo Villaverde de l'UNEAC (Cuba), paru en Espagne aux éditions Cassiopée, et La Sombra del caminante (2001), elle a également publié un recueil de nouvelles, Una extraña entre las piedras (1999), et un conte El Viejo, el asesino y yo, qui a obtenu, en 1999, le prix Rulfo décerné par Radio France International.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Cent bouteilles sur un mur est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,30 €