Bio-logiques du vieillissement

Note moyenne 
Le vieillissement n'est pas une maladie. Il atteint tout animal dépassant Un certain âge et il concerne presque toutes les espèces vivantes. Pourtant... Lire la suite
14,20 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 1 octobre et le 9 octobre
En librairie

Résumé

Le vieillissement n'est pas une maladie. Il atteint tout animal dépassant Un certain âge et il concerne presque toutes les espèces vivantes. Pourtant les tumeurs malignes et les maladies neurodégénératives augmentent avec l'âge. On ne meurt pas de vieillesse. On meurt de poly-pathologies. Alors, où est la poule, où est l'œuf ? Où est le vieillissement, où est la maladie ? Le vieillissement, ce sont les atrophies musculaires et digestives.
Mais est-ce l'atrophie digestive qui provoque la dénutrition ou la dénutrition qui la produit ? Il y a des cercles vicieux du vieillissement. Le cercle vicieux n'est pas un cycle. C'est un phénomène irréversible qui est propre à un système d'objets agissant sur lui-même. Le vieillissement n'est pas une simple destruction. C'est une autodestruction. On se souvient que certains tissus peuvent régénérer leurs cellules.
Mais ce mécanisme fonctionne de moins en moins bien. Les tissus fonctionnels sont peu à peu remplacés par des tissus conjonctifs. N'est-il pas surprenant alors de retrouver, au cœur de cette dynamique de destruction des cercles vicieux moléculaires ? Nous défendons ici une double hypothèse. Scientifiquement, tout d'abord, nous souhaitons montrer que ces processus d'autodestruction ne sont ni stochastiques, ni génétiques.
Ils sont épigénétiques. Philosophiquement ensuite, nous les considérons comme des processus émergents. Un système d'objets qui agit sur lui-même n'est pas pourvu d'une âme ou d'un esprit frappeur. Il est simplement caractérisé par le fait que son action vient compléter sa description. C'est cela qui détermine le sens qu'il faut donner selon nous, au concept d'émergence et qui n'est pas son sens usuel.
L'autodestruction n'est donc pas là au commencement. Elle n'est pas programmée génétiquement. Elle résulte de la destruction de certaines molécules et ces effets que cette destruction entraîne. Mais cette résultante est autre chose qu'une simple déduction. Et cette bio-logique du vieillissement est autre chose qu'une simple logique.

Sommaire

    • Pourquoi est-il difficile de définir le vieillissement ?
    • Les mécanismes du vieillissement
    • Pas de science sans mesure, mais que faut-il mesurer ?
    • Sens et valeur des mécanismes de vieillissement

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/05/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-84174-339-X
  • EAN
    9782841743391
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    112 pages
  • Poids
    0.165 Kg
  • Dimensions
    14,5 cm × 21,0 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Ladislas Robert est Dr en Médecine et Dr ès Sciences. Il a fait toute sa carrière au CNRS comme Directeur de Recherches à la tête d'un laboratoire spécialisé clans la biologie et la pathologie des tissus conjonctifs et du vieillissement. Depuis 1994 et actuellement il travaille au laboratoire de Recherche ophtalmologique à l'hôtel Dieu de Paris. Paul-Antoine Miquel, agrégé de philosophie, est Maître de Conférences à l'Université de Nice-Sophia-Antipolis.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
14,20 €