Autochtonie et question éducative dans les Outre-mer - Une enquête comparative en Guyane et en Polynésie française - Grand Format

Note moyenne 
Les politiques éducatives pour la France d'Outre-mer peinent à atteindre les résultats attendus, notamment dans les territoires peuplés par des communautés... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 8 à 17 jours
Livré chez vous entre le 6 juin et le 15 juin
En librairie

Résumé

Les politiques éducatives pour la France d'Outre-mer peinent à atteindre les résultats attendus, notamment dans les territoires peuplés par des communautés autochtones. En évitant tout essentialisme identitaire et en se basant sur un solide corpus ethnographique collecté en Guyane et en Polynésie française, cet ouvrage vise à démontrer que l'origine de ces difficultés n'est pas à chercher dans des supposés obstacles culturels aux apprentissages mais plutôt dans des obstacles structurels et idéologiques enracinés dans l'histoire coloniale et postcoloniale de ces territoires.
Comment s'organise-t-elle l'éducation au sein des communautés autochtones de l'outre-mer français ? Est-elle compatible avec la scolarisation républicaine ? Quelles politiques publiques peut-on envisager pour garantir l'inclusion des peuples natifs dans le système éducatif national ? Cet ouvrage veut répondre à ces questions d'une très grande actualité en présentant une analyse anthropologique de l'éducation chez deux peuples natifs : les Wayana-Apalaï, dans le secteur amazonien de la Guyane, et les Enata, dans l'archipel des Marquises, en Polynésie française.
A partir des données recueillies grâce à un travail ethnographique de longue durée, l'auteur présente ici une analyse systématique de l'activité éducative en milieu domestique dans les deux communautés : la parentalité, les interactions entre pairs, le rôle de la famille élargie, les attitudes envers l'école. Cette comparaison montre que, mutatis mutandis, les stratégies éducatives desdits autochtones de la République ont été modelées par les contraintes propres à la dynamique postcoloniale et aux impératifs imposés par l'économie de marché, amplifiés par l'éloignement par rapport aux centres de décision et par l'isolement géographique.
Ces communautés avec une forte identité culturelle essayent encore aujourd'hui de s'adapter à un système scolaire qui reste, par son caractère ultramarin, périphérique et marginalisé, miné par des infrastructures défaillantes et par des logiques centralistes (et ethnocentriques). Avec une préface de Rodica Ailincai (Université de la Polynésie française).

Caractéristiques

  • Date de parution
    28/03/2023
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    979-10-95177-47-0
  • EAN
    9791095177470
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    210 pages
  • Poids
    0.325 Kg
  • Dimensions
    15,3 cm × 23,4 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

Avis audio

Écoutez ce qu'en disent nos libraires !

L'éditeur en parle

Les politiques éducatives pour la France d'Outre-mer peinent à atteindre les résultats attendus, notamment dans les territoires peuplés par des communautés autochtones. En évitant tout essentialisme identitaire et en se basant sur un solide corpus ethnographique collecté en Guyane et en Polynésie française, cet ouvrage vise à démontrer que l'origine de ces difficultés n'est pas à chercher dans des supposés obstacles culturels aux apprentissages mais plutôt dans des obstacles structurels et idéologiques enracinés dans l'histoire coloniale et postcoloniale de ces territoires.

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Derniers produits consultés

Autochtonie et question éducative dans les Outre-mer - Une enquête comparative en Guyane et en Polynésie française est également présent dans les rayons

16,00 €