Au seuil de la mort - Discours de mourants dans le roman espagnol contemporain

Note moyenne 
Natalie Noyaret - Au seuil de la mort - Discours de mourants dans le roman espagnol contemporain.
Si, pour être un être de fiction, le narrateur d'un récita cet avantage sur l'homme de pouvoir discourir jusque dans l'instant même de sa propre mort,... Lire la suite
19,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 novembre et le 22 novembre
En librairie

Résumé

Si, pour être un être de fiction, le narrateur d'un récita cet avantage sur l'homme de pouvoir discourir jusque dans l'instant même de sa propre mort, le recours d'un écrivain à une telle pratique fait néanmoins figure de véritable tour de force. S'agissait-il avant tout d'aller sonder l'insondable comme pour mieux pouvoir dire l'indicible ou bien d'élargir le champ des possibles dans une perspective de renouvellement du roman espagnol ? Toujours est-il qu'un certain nombre d'écrivains espagnols - et pas des moindres - optent pour cette singulière solution énonciative tout au long des années quatre-vingt et au-delà. Sur la base d'un corpus constitué de cinq oeuvres majeures parues en Espagne entre 1981 et 1991 - Teoria del conocimiento de Luis Goytisolo, El caldero de oro de José Maria Merino, Beatus Ille d'Antonio Muiioz Molina, La Iluvia amarilla (La pluie jaune) de Julio Llamazares et La cuarentena (Barzakh) de Juan Goytisolo -, l'auteur de ce livre s'emploie à cerner les enjeux ontologiques, narratifs, esthétiques et idéologiques de la narration au seuil de la mort, dans une attention constante à la lettre et tout en s'interrogeant sur le rattachement de ces récits à une tradition. On cherche avant tout à percer le sens de cet intérêt pour une telle solution narrative à l'époque considérée, par la mise rapport des textes et de leurs auteurs avec un contexte historique précis : la période qui a suivi la Transition Démocratique, dont on peut ainsi mieux approcher l'imaginaire. On doit aussi à cet ouvrage de mettre en lumière toute la productivité littéraire de l'énonciation au seuil de la mort et son implication dans le processus de déconstruction/reconstruction d'une identité problématique du sujet contemporain, dans une diction fictionnelle de l'Histoire et dans la réflexion sur la création littéraire.

Sommaire

  • LIMITES ET PASSAGES
    • Une situation énonciative limite
    • Les métaphores de la limite et du passage
    • Seuil de la mort et seuils des récits
  • LES POUVOIRS DU NARRATEUR A L'AGONIE
    • La construction d'une figure énonciatrice
    • L'écriture de l'intime
    • La mise en scène de la création
  • DOMINER LE TEMPS ET REFUSER LA FIN
    • L'Histoire revisitée
    • La chronologie en question

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7535-0922-1
  • EAN
    9782753509221
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    255 pages
  • Poids
    0.475 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Natalie Noyaret

Natalie Noyaret, agrégée d'espagnol, ayant exercé pendant près de dix ans en tant que Maître de conférences à l'Université de Nantes, est maintenant Professeur à l'Université de Caen. Spécialiste en littérature espagnole contemporaine, elle consacre plus spécifiquement sa recherche au roman espagnol qui s'écrit depuis la Transition.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Au seuil de la mort - Discours de mourants dans le roman espagnol contemporain est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,00 €