Art vocal, art de gouverner - La musique, le prince et la cité en Italie à la fin du XVIe siècle.

Note moyenne 
Florence Alazard - Art vocal, art de gouverner - La musique, le prince et la cité en Italie à la fin du XVIe siècle..
La musique vocale, qui se développe dans les cours italiennes de la seconde moitié du XVIe siècle, n'est pas seulement une mise en scène et une mise... Lire la suite
30,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

La musique vocale, qui se développe dans les cours italiennes de la seconde moitié du XVIe siècle, n'est pas seulement une mise en scène et une mise en son du pouvoir. Si le prince (ou la République, dans le cas de Venise) sait utiliser avec profit le spectacle musical et ses discours d'escorte (descriptions de fêtes, préfaces et dédicaces des oeuvres) pour dire sa gloire, la musique ne se limite pas à représenter le pouvoir. Ainsi, en étudiant les rapports qui unissent l'art vocal au mode de gouvernement et, plus généralement, à l'organisation politique des sociétés dans quatre principautés de l'Italie septentrionale de la fin du XVIe siècle (Florence, Ferrare, Mantoue et Venise), il apparaît que la musique - c'est-à-dire à la fois sa pratique et les discours qui sont tenus sur elle - est utilisée comme un instrument politique dont l'efficacité est mesurable et qu'elle est considérée par les hommes du Cinquecento comme un langage nécessaire pour décrire et expliquer le fonctionnement politique des Etats. Une fois mise en évidence l'hégémonie de la musique dans les principautés, la confrontation de sources aussi différentes que des comptes-rendus de spectacles, des dédicaces de partitions, des traités de théorie musicale, mais aussi des traités de théorie politique et des chroniques de villes, permet de considérer la façon dont l'art vocal est compris au XVIe siècle comme une forme du discours politique. Un discours qui ne se contente pas de faire savoir (la gloire du prince, sa vaillance, et de faire croire (à la nécessité de certains choix politiques vénitiens, à l'immutabilité des systèmes politiques), mais cherche surtout à faire faire : pour les hommes du Cinquecento, la musique vocale est un moyen d'agir en politique qui assure à la communauté organisée des hommes sa pérennité.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86931-104-4
  • EAN
    9782869311046
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    372 pages
  • Poids
    0.675 Kg
  • Dimensions
    16,0 cm × 24,0 cm × 2,5 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK