Archéologie de la puissance - Tome 2, Genèse du Dieu souverain - Grand Format

Note moyenne 
Cette enquête interroge une double mutation : de l'ontologie aristotélicienne de l'en-puissance et de l'acte vers celle, moderne, de la puissance et... Lire la suite
36,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 24 juillet et le 26 juillet
En librairie

Résumé

Cette enquête interroge une double mutation : de l'ontologie aristotélicienne de l'en-puissance et de l'acte vers celle, moderne, de la puissance et de l'action ; et du dieu acte pur vers le Dieu tout-puissant. Elle prolonge dans le champ médiéval les résultats de Dieu sans la puissance qui, lisant la Métaphysique d'Aristote à partir du couple conceptuel de la dunamis et de l'energeia, mettait en évidence une pensée oubliée pour laquelle l'être, et le divin, sont à la fois distincts de la puissance et identiques au bien.
C'est un tout autre dispositif que l'on analyse ici, à travers cinq séquences qui vont d'Augustin à Duns Scot : la genèse critique de l'attribut divin de toute-puissance révèle une logique d'excès, qui conduit à poser Dieu non plus comme identique, mais comme indifférent ou incommensurable au bien. De ce mouvement procède, à terme, la figure d'un Dieu souverain, principe hors-la-loi de toute loi. Cette construction théologique va de pair avec un geste ontologique qui, l'associant à l'être, modifie radicalement le concept de puissance hérité d'Aristote.
De même que la figure du Dieu-Souverain s'oppose symétriquement à celle, aristotélicienne, du dieu-Bien, de même l'ontologie de la puissance, loin de trouver en elle sa source, s'élabore contre celle de l'en-puissance. En mettant au jour cette rupture aussi souterraine que décisive, l'archéologie ici proposée vise à découpler l'arkhè aristotélicienne des effets - notamment théologico-politiques - qui lui sont d'ordinaire attribués, pour en libérer d'autres.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7116-2806-3
  • EAN
    9782711628063
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    320 pages
  • Poids
    0.4 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Gwenaëlle Aubry

Gwenaëlle Aubry est chargée de recherches au CNRS et co-directrice, chez Vrin, de la collection "Les Ecrits de Plotin", fondée par Pierre Hadot. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Dieu sans la puissance. Dunamis et energeia chez Aristote et chez Plotin (Vrin 2006).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
36,00 €