Après Jésus - L'invention du christianisme - Grand Format

Note moyenne 
Roselyne Dupont-Roc et Antoine Guggenheim - Après Jésus - L'invention du christianisme.
Jésus n'a laissé aucun écrit, il se référait aux Ecritures juives. Il n'a institué ni religion, ni credo, ni clergé, ni rite, hormis un repas "en... Lire la suite
49,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 3 décembre
En librairie

Résumé

Jésus n'a laissé aucun écrit, il se référait aux Ecritures juives. Il n'a institué ni religion, ni credo, ni clergé, ni rite, hormis un repas "en mémoire de lui" , et une prière, le "notre Père" . Comment ses disciples ont-ils donc fait pour exprimer et mettre en pratique leur foi en lui ? Comment ont-ils prié, communiqué entre eux, interagi avec les peuples qu'ils côtoyaient ? Tout cela restait à inventer...
Le tout premier christianisme était sans image, sans "Nouveau Testament" , sans prêtres, sans pape... et pendant plus de deux siècles il y eut des communautés chrétiennes très diverses, voire divergentes, certaines proches du judaïsme, d'autres le rejetant absolument. Il faudra beaucoup de temps pour qu'émerge une Eglise unifiée autour d'un début d'orthodoxie. C'est alors, en 250, que les chrétiens subiront la première persécution générale dans un Empire en pleine crise.
Ce temps des commencements encore trop peu connu, ce temps tumultueux de tous les possibles est ici reconstitué de façon accessible et vivante par 80 des meilleurs spécialistes des premiers siècles de notre ère.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/10/2020
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-226-45033-3
  • EAN
    9782226450333
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Relié
  • Nb. de pages
    700 pages
  • Poids
    1.926 Kg
  • Dimensions
    21,5 cm × 27,4 cm × 5,0 cm

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Roselyne Dupont-Roc, normalienne, est titulaire de l'agrégation de grammaire, d'une licence canonique en théologie, du diplôme supérieur d'études bibliques et du diplôme supérieur de l'Ecole des langues et civilisations de l'Orient ancien. De 1987 à 2011, elle a enseigné le grec et l'exégèse du Nouveau Testament à la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris. Elle a notamment traduit avec Jean Lallot La Poétique d'Aristote (préface de Tzvetan Todorov, Le Seuil, 1980).
Antoine Guggenheim a été président de la Faculté Notre-Dame de Paris (2000-2006) et de son cycle doctoral (2006-2014). Fondateur et directeur du pôle de recherche du Collège des Bernardins de 2007 à 2014, il a été professeur invité aux universités de Fudan et Jiao Tong de Shanghai (Chine, 2015). Membre du comité éditorial de la revue des Etudes du Crif et membre associé du Centre d'études universitaires Emmanuel-Levinas (Paris IV-Sorbonne), il est également cofondateur et responsable scientifique de UP for Humanness (2016).
Il a notamment publié La Circoncision : circoncision de la chair, circoncision du cour. Une lecture de saint Paul (L'Herne, 2016), et dirigé avec Danielle Cohen-Levinas L'Antiju-daïsme à l'épreuve de la philosophie et de la théologie (Le Seuil, 2016).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
49,00 €