Apothéose - Poche

Note moyenne 
Ferdinando Camon - Apothéose.
Ce livre de Ferdinando Camon, consacré à la mort de sa mère, retrace l'un des plus grands et des plus insensibles événements de I'Histoire : la fin... Lire la suite
7,00 € Neuf
  • Poche
    • Apothéose
      Paru le : 10/01/2008
      Expédié sous 3 à 6 jours
      7,00 €
  • Grand format
    • Apothéose
      Paru le : 03/02/1981
      Expédié sous 3 à 6 jours
      10,85 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 décembre et le 20 décembre
En librairie

Résumé

Ce livre de Ferdinando Camon, consacré à la mort de sa mère, retrace l'un des plus grands et des plus insensibles événements de I'Histoire : la fin de la civilisation paysanne. Elle s'accomplit dans les années soixante avec l'arrivée dans les campagnes de l'électricité, de la radio et, pour la première fois, des nouvelles et bientôt des images du monde entier. Avec la civilisation paysanne disparaît un type d'homme, ainsi qu'un type de morale.
L'auteur qui, sans renier ses origines, a émigré dans une autre culture, celle "des mots", participe aux obsèques. "Maintenant, la mère était morte, mais cela n'était pas possible." Son être va continuer à s'effacer. "Je voudrais la prier de s'arrêter de mourir", écrit-il. C'est alors que le père, paysan taciturne, entreprend, dans une sorte de délire commémoratif épique, de construire un "autel", sorte de chapelle votive à cette morte dont l'effacement était tel qu'il ne lui adressait pas la parole et semblait même ne pas la voir de son vivant.
Rapportant quatre ans plus tard l'ouvre du père, le fils élève à son tour un "autel de paroles" à la disparue. Livre bref, volontairement et admirablement pauvre de vocabulaire aussi bien que de syntaxe, et qui parvient, pour la première fois sans doute, à faire passer quelque chose du génie paysan, jusqu'ici sans voix, dans la littérature universelle.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/01/2008
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-011956-1
  • EAN
    9782070119561
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    145 pages
  • Poids
    0.155 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,0 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Ce livre, consacré à la mort de la mère, retrace l'un des plus grands et des plus insensibles événements de I'Histoire : la fin de la civilisation paysanne, qui s'accomplit dans les années 60 avec l'arrivée, dans les campagnes, de l'électricité, de la radio et, pour la première fois, des nouvelles et bientôt des images du monde entier...

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
7,00 €