Ambroise, Rome et Milan (364-395 ap. JC) - Naissance de l'empire romain-chrétien et fin du paganisme politique - Grand Format

Damien Bigini

(Traducteur)

Note moyenne 
Dans ce bref essai, la grande historienne de l'Antiquité Marta Sordi analyse la transformation de l'Empire romain entre la fin de la dynastie des Constantiniens... Lire la suite
12,00 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 14 février et le 28 février
En librairie

Résumé

Dans ce bref essai, la grande historienne de l'Antiquité Marta Sordi analyse la transformation de l'Empire romain entre la fin de la dynastie des Constantiniens (364) et la mort de Théodose (395). Durant cette période, l'empire gouverné par des monarques chrétiens se transforme en un "Empire romain-chrétien", selon l'expression d'Augustin. Il connais également un recentrage, le dernier, vers l'Occident, qui depuis la fondation de Constantinople, et jusqu'à la tragique campagne de Julien, avait été tant négligé.
L'empire traverse durant cette période une succession de crises considérables dont il semble pourtant sortir renforcé grâce à l'action de grandes personnalités, si bien qu'à la mort de Théodose, il a retrouvé stabilité et unité, et sécurisé ses frontières. Chacun des six chapitres explore un aspect de cette transformation à la fois politique, institutionnelle et culturelle, en soulignant le rôle de saint Ambroise.
Intellectuel, évêque et interlocuteur des empereurs, il est celui qui, pour reprendre les paroles de l'auteur, "fournit sa théologie du pouvoir d l'Empire romain-chrétien à l'heure où il prend enfin conscience de lui-même".

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/02/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-9550225-2-8
  • EAN
    9782955022528
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    93 pages
  • Poids
    0.135 Kg
  • Dimensions
    14,8 cm × 21,0 cm × 0,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Marta Sordi

Marta Sordi (1925-2009) a enseigné l'histoire grecque et romaine dans les universités de Messine, Bologne, puis à l'Université du Sacré-Coeur de Milan, où elle a dirigé l'Institut d'Histoire Antique. Elle a en outre été membre de l'Institut Lombard de Sciences et Lettres, de l'Académie Pontificale d'Archéologie et de l'Institut d'Etudes Etrusques. Auteur d'une immense bibliographie (plus de 450 références), Marta Sordi a marqué de manière déterminante la recherche italienne, révolutionnant l'étude des relations entre chrétienté et Empire.
Elle a reçu en 1997 la médaille de la Ville de Paris.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

12,00 €