Alice Anderson - Childhood Rituals (Broché)

Edition bilingue français-anglais

  • Archibooks

  • Paru le : 07/04/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
" Les cheveux de poupée sont une référence directe à mes souvenirs d'enfance. Je me souviens de ces terribles peurs que j'avais lorsque j'étais seule... > Lire la suite
14,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 18 décembre et le 20 décembre
ou
Votre note
" Les cheveux de poupée sont une référence directe à mes souvenirs d'enfance. Je me souviens de ces terribles peurs que j'avais lorsque j'étais seule à la maison et que j'attendais pendant de longues heures, le retour de ma mère. A cette époque, je m'inventais des rituels pour calmer mes angoisses. Par exemple, ces rituels consistaient à défaire des coutures de tissus et à utiliser les fils que je récupérais pour attacher certaines parties de mon corps ou d'autres objets. Peu après mes cheveux ont remplacé les fils. Se souvenir relève d'un processus imaginatif. Bergson disait que parler du passé, c'est rêver. Le temps est mon " matériau " principal, la toile dans laquelle je réinvente mes souvenirs. Je joue avec la dislocation du temps comme les enfants construisent des mondes parallèles. Enfant nous ne pensons pas de façon logique et notre conception du temps n'apparaît certainement pas comme étant une trajectoire linéaire et objective. "
  • LINES OF PAIN : WEBS OF CONNECTIONS
  • WHAT ALICE KNEW
  • STUDIO
  • LIGNES DE DOULEUR : TISSUS DE CONNECTION
  • CE QUE SAVAIT ALICE
  • STUDIO
  • BIOGRAPHY
  • Date de parution : 07/04/2011
  • Editeur : Archibooks
  • ISBN : 978-2-35733-141-9
  • EAN : 9782357331419
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 76 pages
  • Poids : 0.555 Kg
  • Dimensions : 24,2 cm × 28,9 cm × 0,8 cm

Biographie de Sophie Limoges

A l'âge de trois ans Anderson quitte son Angleterre natale pour la France alors que sa mère et son père britannique se séparent. C'est à partir de ce moment là que sa mère lui interdit de parler l'anglais, de faire allusion à son pays, ou de mentionner son père. Alice Anderson grandit à Nice, enfant elle parle très peu et commence très tôt la peinture. Elle part de la maison familiale quand elle a quatorze ans pour devenir jeune fille au pair dans une famille new-yorkaise. Après quelques temps elle quitte la famille mais Anderson reste vivre dans la ville. C'est là qu'elle commence à créer des travaux dans lesquels le temps et la mémoire deviennent " ses matériaux principaux ". A l'expiration de son visa elle doit rentrer en France, à Paris, où elle rencontre une femme artiste qui enseigne à l'Ecole du Louvre. Pendant un an Anderson y suit les cours sans avoir été inscrite à l'école. En 1998 elle est admise à l'Ecole des beaux-arts de Paris où elle étudie avec Christian Boltanski. C'est dans son atelier quelle réalise son premier travail important intitulé " Ma mère ". Plus tard, elle retourne dans le pays qui lui avait été interdit. Elle s'installe à Londres. où elle commence à construire une oeuvre autobiographique fondée sur ses souvenirs d'enfance tout en obtenant un master en Art au Goldsmiths College en 2004.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Sophie Limoges - Alice Anderson - Childhood Rituals.
Alice Anderson. Childhood Rituals
14,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK