A la croisée des mondes Tome 1 - Poche

Les royaumes du Nord

Jean Esch

(Traducteur)

Note moyenne 
33 notes -  Donner un avis
Le premier tome de la célèbre et fascinante trilogie, chef-d'oeuvre que le talent de Philip Pullman rend accessible à tous. Pourquoi la jeune Lyra,... Lire la suite
9,30 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 10 mars
En librairie

Résumé

Le premier tome de la célèbre et fascinante trilogie, chef-d'oeuvre que le talent de Philip Pullman rend accessible à tous. Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l'atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, est-elle l'objet de tant d'attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami disparaît, victime des ravisseurs d'enfants qui opèrent dans le pays, elle se lance sur ses traces.
Un périlleux voyage vers le Grand Nord, qui lui révélera ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d'un autre monde.

Caractéristiques

  • Date de parution
    19/10/2017
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-509123-7
  • EAN
    9782075091237
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    528 pages
  • Poids
    0.315 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 17,5 cm × 2,1 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

L'éditeur en parle

Nouvelle édition en 2017

À propos de l'auteur

Biographie de Philip Pullman

Philip Pullman est né en 1946, à Norwich, en Angleterre. Son père, pilote de chasse de la R.A.F., est tué en février 1954, au large du Kenya. La mère et ses deux jeunes fils, installés en Rhodésie du Sud, reviennent en Angleterre. Les deux frères sont élevés par les grands-parents maternels dans le Norfolk, tandis que leur mère travaille à Londres. Les garçons grandissent dans une atmosphère religieuse et paisible.
Le grand-père, pasteur anglican, passe ses soirées à leur raconter des récits de la Bible. C'est en découvrant à l'école la "Ballade du Vieux Mari" de Coleridge, que Philip Pullman commence à être attiré par l'écriture. Mais une vie de voyages prend le relais : sa mère s'est remariée avec un pilote de la R.A.F. et elle emmène les deux jeunes garçons avec elle en Australie. Philip, âgé de neuf ans, découvre les magazines illustrés - "Batman" et "Spiderman" - et les émissions radiophoniques, qui stimulent son imagination : le soir, il improvise la suite de ces aventures à l'intention de son frère.
A l'âge de dix ans, il retourne en Grande-Bretagne, au pays de Galles, et emménage avec toute la famille, agrandie de deux autres enfants. Il passe son temps à lire, à écrire des poèmes, à peindre et à jouer de la guitare. A treize ans, il rencontre un professeur qui le soutient dans son désir de devenir écrivain et lui permet d'obtenir une bourse pour préparer l'examen d'entrée à Exeter College, à Oxford, en 1965.
Déçu par le niveau de l'enseignement, il envisage de suivre un autre cursus l'année suivante, en sciences politiques, philosophie et psychologie, mais sa requête est refusée. Il passe l'examen final avec la mention passable. Lors de sa dernière année à l'université, à travers la lecture du roman de Mikhaïl Boulgakov, "Le Maître et Marguerite", Philip Pullman découvre le genre du réalisme fantastique.
Il commence à écrire un premier roman mais, appelé en Ouganda pour s'occuper de sa mère malade, il ne le termine pas. Après divers métiers, dont celui d'apprenti bibliothécaire, il mène à bien un nouveau projet de roman, un "thriller métaphysique", qu'il publie et pour lequel il obtient un prix. Il suit ensuite une formation pour devenir instituteur pour des élèves de neuf à treize ans, à Oxford. C'est en préparant des représentations théâtrales pour son établissement qu'il se met à écrire lui-même des pièces qui seront la première ébauche de ses romans pour enfants.
Ses premières histoires policières fantastiques, qu'il écrit à raison de trois pages par jour, lui permettent bientôt de prendre un emploi à mi-temps à Oxford. Il devient formateur pour de jeunes professeurs en animant un atelier de conteur qui insiste particulièrement sur la mythologie grecque. Les romans s'enchaînent. Dès 1985, il commence une série policière dont l'héroïne, Sally Lockhart, doit beaucoup au célèbre Sherlock Holmes, et dont l'action se situe dans l'Angleterre de la fin du XIXe siècle.
Mais c'est avec la trilogie "A la croisée des mondes", qu'il a mis sept ans à écrire, que Philip Pullman connaît.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,30 €