Une femme rebelle. Vie et mort de Rosa Luxemburg

Note moyenne 
Au lendemain du XXe siècle, alors que tant d'idoles sont tombées, que l'on a renversé toutes les statues, une figure singulière vibre encore, palpitante... Lire la suite
25,50 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 7 décembre et le 21 décembre
En librairie

Résumé

Au lendemain du XXe siècle, alors que tant d'idoles sont tombées, que l'on a renversé toutes les statues, une figure singulière vibre encore, palpitante : celle de Rosa Luxemburg, authentique héroïne du roman vrai qui, au début de notre siècle, fit battre les cœurs à l'unisson d'un même espoir. L'Histoire, hier, l'assassina. Aujourd'hui, elle lui donne raison. Seule parmi les grandes figures du socialisme, cette théoricienne profonde - auteur notamment de L'Accumulation du Capital (1913) -, cette fine politique, cette économiste austère fut aussi une analyste visionnaire : militante de l'aile gauche de la social-démocratie allemande, emprisonnée en 1914 à la suite d'une campagne pacifiste, fondatrice avec Karl Liebknecht du groupe " Spartakus ", elle dénonce les nationalismes et condamne dès 1918 le mariage contre nature entre socialisme et terreur, cette terrible glaciation communiste qui allait provoquer l'échec d'un idéal auquel elle refusait de renoncer. Car Rosa Luxemburg ne pouvait, ne voulait renoncer à rien. Dans un univers lourdement masculin, elle agit et s'impose ; handicapée par la maladie qui l'a rendue boiteuse, elle est cependant, sa vie durant, une femme aimée, courtisée ; antimilitariste convaincue et farouchement internationaliste, cette juive polonaise devenue allemande se désigne en 1914 à la vindicte de tous les conformistes. Rebelle, Rosa semble portée par un mysticisme laïc qui la pousse à s'offrir, victime qui témoigne et dont la voix ne s'éteindra pas. Elle le paiera de sa vie et, le 15 janvier 1919, lors de la révolution spartakiste à Berlin, elle sera arrêtée et tombera sous les balles d'officiers qui, plus tard, deviendront des nazis. Ce jour-là, un jeune poète de vingt et un ans, Bertolt Brecht, écrivit : Rosa-la-Rouge aussi a disparu Le lieu où repose son corps est inconnu Elle avait dit aux pauvres la vérité Et pour cela les riches l'ont exécutée. Historien et romancier : il fallait conjuguer ces deux savoirs, ces deux talents pour faire revivre cette femme de passions qui a accédé à la gloire des héroïnes. C'est chose faite, grâce à Max Gallo.

Sommaire

    • " J'appartiens plus aux mésanges qu'aux camarades "
    • Une jeunesse polonaise : naître, découvrir, s'engager (1871-1889)
    • " Je suis vraiment tout à fait adulte et j'en suis très fière " (1889-1898)
    • " Le devoir seul existe pour moi " (1898-1904)
    • " Une énergie de fer s'empare de moi " (1905-1906)
    • " Je suis décidée à apporter encore plus de rigueur, de clarté, de chasteté dans ma vie " (janvier 1907-août 1914)
    • " Tâche donc de demeurer un être humain, c'est vraiment là l'essentiel " (4 août 1914-8 novembre 1918)
    • " Je serai expédiée dans l'autre monde par une balle de la contre-révolution " (8 novembre 1918-15 janvier 1919)
    • " Car la route est bordée de tombeaux, mais elle mène à la justice " (Jean Jaurès).

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/09/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-60736-2
  • EAN
    9782213607368
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    389 pages
  • Poids
    0.66 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,5 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
25,50 €