Une cause nationale : l'orthographe française

Note moyenne 
Bernard Traimond - Une cause nationale : l'orthographe française.
Pourquoi, à nos yeux, l'orthographe a-t-elle une si grande importance ? Lorsque le regard se porte soit sur le passé, soit sur d'autres langues, la... Lire la suite
23,33 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 26 décembre et le 9 janvier
En librairie

Résumé

Pourquoi, à nos yeux, l'orthographe a-t-elle une si grande importance ? Lorsque le regard se porte soit sur le passé, soit sur d'autres langues, la place de la graphie n'apparaît pas aussi déterminante. Jusqu'à ces dernières années, un Anglo-Saxon ne se souvenait pas comment il avait appris la façon dont il écrit sa propre langue alors que pas un Français ne l'ignore. Mieux, dans ce dernier pays, chacun dispose généralement sur ce point d'une conception très arrêtée de l'orthographe, sur sa dégradation, sur les causes de son irrespect.
Chacun se sent capable de proposer des solutions. L'orthographe partage avec quelques autres thèmes, comme la religion musulmane, les " maths modernes " ou l'apprentissage de la lecture, le privilège de constituer un objet sur lequel quiconque a un avis. Dès lors, qu'ils choisissent la conformité, la nécessité ou le refus de l'orthographe, les locuteurs que nous avons rencontrés expriment chaque fois des relations aux autres.
Ils doivent impérativement prendre position par rapport à leur entourage. Aussi, avec la question de l'orthographe, nous rencontrons un " lieu de cristallisation " issu non seulement des émotions ressenties dans l'activité quotidienne mais aussi de l'intériorisation des plus dogmatiques des doctrines. Le " vécu " des locuteurs s'articule aux théories des linguistes plus ou moins consciemment intériorisées, exprimées avec plus ou moins de bonheur.
Ce faisceau de rencontres déterminera notre recherche. Il s'agira de garder dans leur intégralité, non seulement ces émotions - l'arc-en-ciel des joies et des terreurs que suscite l'orthographe - mais aussi les théories aussi farfelues ou abstraites soient-elles, afin de rendre compte, autant que faire se peut, de la façon dont, dans ce pays, tout locuteur tente d'écrire sa langue. Nous rencontrons ainsi un lieu où se bousculent les discours les plus divers, ceux du théoricien et ceux du praticien, ceux du savant et ceux du vulgaire, chacun prenant généralement le plus grand soin d'occulter ses objectifs.

Sommaire

  • L'EFFET DISTINCTION
    • Affirmer le français contre les autres langues nationales
    • Affirmer le français contre les autres langues du pays
    • Affirmer l'écrit
    • Distinguer celui qui sait
  • VALORISER LA LANGUE
    • La plus belle des langues
    • La langue la plus difficile
    • La langue unique
    • L'immanence
  • LES EFFETS DE POUVOIR
    • L'invention du collectif
    • Les entrepreneurs de l'orthographe
    • La dictée
    • Les sanctions
  • L'ORTHOGRAPHE D'ETAT
    • La néographie
    • Enjeux et réactions
    • Le pouvoir orthographique
  • LES ARTS DE LA RESISTANCE
    • La pédagogie
    • La mauvaise orthographe
    • Lire et écrire, illettrisme et literacy

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/02/2001
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-13-051414-6
  • EAN
    9782130514145
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    287 pages
  • Poids
    0.515 Kg
  • Dimensions
    17,5 cm × 23,9 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Bernard Traimond

Bernard Traimond est professeur d'anthropologie à l'Université Victor Segalen Bordeaux II. Il a publié Le pouvoir de la maladie, (Bordeaux, PUB, 1989), Les fêtes du taureau, (Bordeaux, AA éditions, 1996), et Vérités en quête d'auteurs. Essai sur la critique des sources en anthropologie, (Bordeaux, William Blake and Co, 2000).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
23,33 €