TERRITOIRES DE JUSTICE. Une sociologie politique de la carte juduciaire

Note moyenne 
Jacques Commaille - .
De toutes les politiques de justice, celles consacrées à la territorialisation de la fonction de justice, à ce qu'on appelle communément en France... Lire la suite
21,50 € Neuf
Expédié sous 2 à 4 semaines
Livré chez vous entre le 21 décembre et le 8 janvier
En librairie

Résumé

De toutes les politiques de justice, celles consacrées à la territorialisation de la fonction de justice, à ce qu'on appelle communément en France la " carte judiciaire ", sont parmi les plus révélatrices des enjeux politiques (quelle conception de l'ordre politique en relation avec telle conception de la répartition des juridictions ?), culturels (dans quelles traditions s'inscrivent les diverses implantations judiciaires ?), institutionnels (suivant les différents modes territorialisés d'exercice de la fonction de justice, quels sont les intérêts et les valeurs de ceux qui l'assument ?).
L'analyse systématique de la gestion de la territorialisation de la fonction de justice entre 1930 et la période actuelle permet précisément de saisir ces enjeux et de comprendre à la fois un extraordinaire immobilisme en la matière (la réforme de 1958 constituant une exception éclairante a contrario) et les prémices d'un changement possible qui s'imposerait à la justice. En effet, celle-ci, même investie de fonctions régaliennes, n'échappe pas au fait que, de façon générale, l'Etat n'est plus maître des territoires de la puissance publique, lesquels sont de plus en plus désajustés par rapport à la nature des problèmes posés sous le double effet de la globalisation et de la localisation.
Dans ce contexte, les redéfinitions nécessaires des conditions & exercice de la fonction de justice ne peuvent s'effectuer que suivant des options politiques en relation avec des visions différentes du développement économique et social et de la réalisation du projet démocratique.

Sommaire

  • LES PARAMETRES DE LA TERRITORIALISATION DE LA FONCTION DE JUSTICE
    • Les références politiques
    • Les valeurs de Justice
    • Les intérêts des acteurs
  • LES PARAMETRES DE LA TERRITORIALISATION DE LA FONCTION DE JUSTICE EN ACTES
    • La régulation univoque des politiques de justice : l'exception de la réforme de 1958 comme politique publique..
    • La régulation plurivoque des politiques de justice : les permanences de l'action publique dans la gestion des territoires de justice
    • Les réseaux d'acteurs
    • La rhétorique des acteurs
  • LES PARAMETRES DE LA TERRITORIALISATION DE LA FONCTION DE JUSTICE EN PERSPECTIVES
    • Des recompositions des territoires de justice sont-elles possibles ? Les territoires de justice entre affirmation de la puissance publique et administration du social.

Caractéristiques

  • Date de parution
    22/01/2000
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-13-050519-8
  • EAN
    9782130505198
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    295 pages
  • Poids
    0.305 Kg
  • Dimensions
    15,0 cm × 22,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Commaille

Jacques Commaille, directeur de recherche au CNRS, membre du Groupe d'Analyse des Politiques Publiques (Ecole Normale Supérieure de Cachan) réalise des travaux sur la production du droit et les politiques de justice dans le cadre d'une sociologie politique du droit. Parmi ses publications récentes en rapport avec le thème du présent ouvrage, on peut citer : Les métamorphoses de la régulation politique (sous la dir.
avec Bruno Jobert), LGDJ, 1999 ; L'esprit sociologique des lois. Essai de sociologie politique du droit, PUF, 1995.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,50 €